Brigue: 4,4 millions de francs pour diminuer le nombre de suppressions de trains

chargement

Transports Moins de suppressions de trains grâce à une plus grande efficacité dans le contrôle et la réparation du matériel roulant: c'est ce que visent les CFF, qui ont officiellement lancé ce mardi les travaux d'agrandissement de leur centre d'entretien de Brigue. Le coût: 4,4 millions de francs.

 26.06.2018, 12:51
1/2  

Les CFF ont choisi d'investir massivement à Brigue. Après les 10 millions de francs de la nouvelle halle de nettoyage – qui sera inaugurée début juillet – 4,4 millions de francs seront dévolus à l'agrandissement du centre d'entretien pour les trains voyageurs, le seul en Valais pour le trafic grandes lignes.

À lire aussi: Pour gérer les travaux, les CFF adoptent de nouvelles méthodes

Dès le printemps 2019, l'ex-régie fédérale bénéficiera ainsi dans le Haut-Valais d'infrastructures de contrôle et de réparation du matériel roulant flambant neuves. Les travaux d'agrandissement de la halle d'entretien, qui passera de 30 à 120 mètres, ont débuté officiellement ce mardi.

De meilleures conditions de travail

«On avait jusqu'ici une petite halle, qui ne nous permettait d'opérer des contrôles que sur un véhicule à la fois. Le reste du convoi se trouvait à l'extérieur, avec les difficultés météorologiques que cela implique en termes de conditions de travail», explique Guido Walker, chef de production pour le nettoyage et la manœuvre des trains à Brigue – par ailleurs député du PDC du Haut au Grand Conseil. «Cette nouvelle halle nous permettra de travailler entièrement en intérieur.»

À lire aussi: Les CFF annoncent une baisse des prix à partir du mois de mai

Davantage d'efficacité dans la réparation des wagons et des locomotives

«En plus de bénéficier d'un environnement de travail plus sûr, nous pourrons exécuter les opérations d'entretien de manière plus efficace en limitant également le nombre de mouvements des trains», se réjouit Emil Pfammatter, chef de la préparation des trains pour la région Berne-Valais. «Ce gain d'efficacité permettra de réparer plus rapidement et, à terme, de diminuer le nombre de suppressions de trains.»

Avec une surface de quelque 400 000 mètres carrés, la gare de Brigue figure parmi les huit plus grandes de Suisse. Son centre d'entretien permet de contrôler quotidiennement une cinquantaine de véhicules – wagons ou locomotives – des CFF et de sa filiale de trafic régional RegionAlps.

À lire aussi: Un nouvel horaire d'été en raison d'importants chantiers

 


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Résumé de la semaine

Ne ratez plus rien de l'actu locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque samedi toutes les infos essentielles de la semaine !

Recevez chaque samedi les infos essentielles de la semaine !

À lire aussi...

ConstituanteConstituante: le Valais dit oui à l’octroi du droit de vote des étrangersConstituante: le Valais dit oui à l’octroi du droit de vote des étrangers

En continuSport Express Valais – Basket: Hélios perd l’une de ses joueuses étrangèresSport Express Valais – Basket: Hélios perd l’une de ses joueuses étrangères

MontagneDrame au Cervin: les deux victimes étaient de jeunes alpinistes expérimentés établis en ValaisDrame au Cervin: les deux victimes étaient de jeunes alpinistes expérimentés établis en Valais

Histoire«Une personnalité ambivalente»: la créatrice de la pouponnière valaisanne, héroïne d’un livre«Une personnalité ambivalente»: la créatrice de la pouponnière valaisanne, héroïne d’un livre

ConstituanteValais: c’est oui au droit de vote des étrangers pour la constituanteValais: c’est oui au droit de vote des étrangers pour la constituante

Top