01.03.2018, 14:13

En 2017, les vins AOC Valais ont réussi à stopper la baisse des ventes en grande distribution

chargement
En 2017, la vente des vins valaisans est resté stable dans les grandes surfaces du pays.

Viticulture Au moment où les vins suisses récupéraient des parts de marché dans les grandes surfaces du pays (+ 1,5%), les bouteilles valaisannes ont connu un exercice plutôt stable (- 0,1%). Grâce au rosé dont les ventes ont explosé (+ 12,4%).

La cote des vins valaisans reste plutôt stable auprès de la clientèle des grandes surfaces suisses. Le volume des vins AOC Valais écoulés par les six enseignes du panel Nielsen (COOP, Denner, Globus, Manor, Volg et Spar qui couvrent le 30% du marché des vins suisses), a été sensiblement le même qu’en 2016 (- 0,1%) alors que la baisse avait été spectaculaire douze mois plus tôt (- 13,5%).

En 2017, les ventes de rosé AOC valaisan ont littéralement explosé (+ 12,4% à 3,03 millions de litres) permettant ainsi de compenser le recul des blancs AOC (3,83 millions de litres pour une baisse de  8%), alors que le marché des rouges valaisans dans la grande distribution n’a que peu fluctué (- 0,4% à 3,57 million de litres).

Hausse de 1,5% pour l'ensemble des vins suisses

Le bilan du dernier exercice établi par l’Observatoire suisse du marché des vins et dévoilé ce jeudi matin à Changins laisse aussi apparaître une hausse des ventes générales des vins suisses de 1,5%. Celle-ci a permis de stopper une chute des volumes qui perdurait depuis 2014. Cette légère embellie est exclusivement due à une augmentation significative des vins rosé AOC suisses (+11%) et valaisans surtout qui représentent plus du 70% du marché helvétique..

«Les vins AOC suisses affichent aussi un prix de vente moyen relativement stable sur le marché de la grande distribution (+0.3%) », précise Alexandre Mondoux le responsable de l’OSMV. Autre constat à l’échelle nationale La part de marché des vins suisses (vins AOC et vins de pays) en grande surface a, elle aussi, légèrement progressé l’an passé et s’approche de celle de l’Italie (26.9% et 27.5%). «Cependant, le chiffre d’affaires des vins suisses demeure toujours supérieur à son concurrent italien (32.6% contre 27%), ce qui permet à la Suisse de garder sa première position en termes de valeur sur son marché viticole» renchérit Alexandre Mondoux.
 


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Résumé de la semaine

Ne ratez plus rien de l'actu locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque samedi toutes les infos essentielles de la semaine !

Recevez chaque samedi les infos essentielles de la semaine !

À lire aussi...

ViticultureLa notoriété des vins suisses et valaisans atteint des sommetsLa notoriété des vins suisses et valaisans atteint des sommets

Top