26.10.2020, 05:30
Lecture: 5min

Elus dans l'indifférence, les juges de communes mènent pourtant des activités méconnues et étonnantes

Premium
chargement
Juge à Saillon, Geneviève Cheseaux préside l'Association des juges et vice-juges du canton du Valais. Lors de son entrée en fonction, elle s'est plongée durant des heures dans les livres de droit de la médiathèque. Aujourd'hui, elle navigue facilement dans les ouvrages de référence qui trônent sur son bureau.

Justice Ils étaient élus ou réélus dans l’indifférence quasi générale dimanche dernier. Zoom sur les activités méconnues des juges et vices-juges de communes valaisannes, à l’heure où leur existence est remise en cause.

Saviez-vous que les juges de communes étaient parfois confrontés à des cadavres? Geneviève Cheseaux non plus. A peine élue à Saillon en 2013, ça a pourtant été sa toute première activité de juge. «L’hôpital m’a appelé parce qu’il n’arrivait pas à avoir contact avec la famille d’un habitant du village dont le corps se dégradait. J’ai dû demander aux...

À lire aussi...

Grand ConseilLe Valais ne passera pas au système des juges de commune professionnelsLe Valais ne passera pas au système des juges de commune professionnels

JusticeValais: le pouvoir judiciaire communal se constitue en associationValais: le pouvoir judiciaire communal se constitue en association

Top