Elles ont tiré le portrait d’Isabelle Darbellay Métrailler: la nuance pour faire avancer l’égalité

chargement

Personnalité Chaque mois, Stéphanie Germanier et Sabine Papilloud tirent, en mots et en photos, le portrait d’une gueule valaisanne. Pour ce juin au féminin où les femmes s’apprêtent à redescendre dans la rue et leur retraite à prendre de la hauteur, c’est Madame Egalité et ses combats qu’elles sont allées rencontrer.

Lecture: 11min
Premium
Isabelle Darbellay Métrailler, une amoureuse du bleu dans un monde de violet. "Notre rôle au Bureau de l'égalité est complémentaire à celui de la Grève des femmes."

Quand on doit passer sa vie à convaincre, prouver et argumenter, il est des fois où l’on a envie d’avoir la paix lors du dîner de famille ou pendant les barbecues entre amis. Alors Isabelle Darbellay Métrailler s’est dégotté deux trois petits trucs pour couper court quand elle n’a pas envie de tailler le bout de gras. «A l’époque...

À lire aussi...

DestinElles lui ont tiré le portrait: Fanny Clavien, une héroïne sur la peau et dans le muscleElles lui ont tiré le portrait: Fanny Clavien, une héroïne sur la peau et dans le muscle

PortraitElles lui ont tiré le portrait: Françoise Berclaz, parce qu’elle pouvait vivre sans écrire, a choisi de donner à lireElles lui ont tiré le portrait: Françoise Berclaz, parce qu’elle pouvait vivre sans écrire, a choisi de donner à lire

PortraitElles lui ont tiré le portrait: Cilette Cretton, la corvée de féminisme pour servir la révolteElles lui ont tiré le portrait: Cilette Cretton, la corvée de féminisme pour servir la révolte

PersonnalitéElles lui ont tiré le portrait: avec mille vies, Barbara Lanthemann ne pouvait pas mener qu’un seul combatElles lui ont tiré le portrait: avec mille vies, Barbara Lanthemann ne pouvait pas mener qu’un seul combat

EgalitéValais: les 8H en entreprises le 11 novembre pour casser les préjugés de genreValais: les 8H en entreprises le 11 novembre pour casser les préjugés de genre

Top