26.02.2020, 17:00
Lecture: 4min

Elle entre dans l'histoire de l'Eglise valaisanne: Joëlle Carron a mis sa foi au service des plus fragiles

Premium
chargement
Joëlle Carron pose dans les nouveaux locaux de la future Maison de la diaconie et de la solidarité de Sion.

Portrait Le 1er mars, Joëlle Carron deviendra la première femme laïque à siéger dans un conseil épiscopal de l'Eglise catholique valaisanne. Une nomination qui vient récompenser son engagement auprès des plus faibles.

Sa nomination l’a fait entrer dans l’histoire de l’Eglise catholique valaisanne. A partir du 1er mars, Joëlle Carron sera la première femme laïque à siéger au conseil épiscopal du diocèse de Sion. Une dimension inédite qui paraît presque anecdotique. Car son nouveau titre de déléguée n’a rien d’une façade: il récompense un engagement et ses qualités humaines et organisationnelles.

A lire aussi: Joëlle Carron nommée déléguée épiscopale à Sion

Une tâche faite pour elle

«Je pense que ce choix a été très conscient: pour montrer...

À lire aussi...

PandémieUne nouvelle vague de manifestations annulées en ValaisUne nouvelle vague de manifestations annulées en Valais

MécontentsCoronavirus: les fitness valaisans bataillent contre leur fermetureCoronavirus: les fitness valaisans bataillent contre leur fermeture

JusticeAffaire de Bagnes: plainte pénale déposée par le Grand ConseilAffaire de Bagnes: plainte pénale déposée par le Grand Conseil

MuséesLe paysage muséal valaisan sous la loupeLe paysage muséal valaisan sous la loupe

Gestion de la criseMesures contre le coronavirus en Valais: l’UDC demande un débat démocratiqueMesures contre le coronavirus en Valais: l’UDC demande un débat démocratique

Top