11.03.2019, 11:20

Elections au Conseil d’Etat: la Constituante devrait trancher

chargement
La règle fixant la manière d'élire le Conseil d'Etat sera probablement revue par la Constituante.

Institutions Les groupes PDC et UDC sont pour maintenir la règle d’un seul conseiller d’Etat par district contre l’avis du gouvernement qui propose de l’abroger tout comme le PLR, l’AdG et les Verts. Ce devrait donc être la Constituante qui aura le dernier mot sur la question.

Il n’y aura pas de surprises vendredi au moment du vote. Comme lors de la première lecture, les groupes PDC et UDC, majoritaires au Parlement seront favorables au maintien de la règle d’un conseiller d’Etat par district contre l’avis du gouvernement, du PLR, de l’AdG et des Verts.

Comme ils représentent ensemble une majorité au Grand Conseil, le sujet devrait donc être traité dans le cadre de la révision complète de la Constitution par la Constituante. Il s’agit en tout cas là de l’argument principal des PDC et UDC, réaffirmé lors des débats lundi matin. «La Constituante va étudier le mode d’élection du gouvernement, le nombre de conseillers d’Etat ou encore l’avenir des districts. Elle aura donc une vision globale sur le sujet», explique l’UDC Charles Clerc rejoint sur cet argument par les PDC Sidney Kamerzin et Murielle Favre-Torelloz, tandis que le PDC haut-valaisan a lui relevé l’intérêt de maintenir cette règle pour la représentation au sein du gouvernement des districts de montagne et des petits districts. 

Frédéric Favre interpelle le PDC 

Face à ce bloc majoritaire, le conseiller d’Etat PLR Frédéric Favre a tenté une dernière argumentation. S’il a rappelé que le Parlement avait déjà accepté cette modification après les élections de 2013 à travers le projet R21 et que la très grande majorité des partis la juge obsolète, il s’est ensuite montré très concret notamment vis-à-vis du PDC. «En 2021, si vous avez une candidate ou un candidat compétent dans le district de Martigny, vous ne pourrez pas le présenter, car il y a déjà Christophe Darbellay au gouvernement. Quant à la représentation des districts de montagne, mis à part Maurice Tornay, je n’y vois pas d’autres représentants au sein du Conseil d’Etat ces vingt dernières années. L’abandon de cette règle est simplement là pour faire avancer le Valais.» Un abandon qui devrait donc être tranché au final par la Constituante et donc, en cas d’acception, ne pas entrer en vigueur avant les élections de 2025.

En 2021, si le PSMathias Reynard, l’UDC Cyrille Fauchère et la Verte Marylène Volpi  Fournier sont candidats au gouvernement, ils ne pourront donc pas y siéger ensemble, car ils proviennent tous du district de Sion.


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

À lire aussi...

Elections cantonales 2021Valais: la règle d’un conseiller d’Etat par district devrait être maintenueValais: la règle d’un conseiller d’Etat par district devrait être maintenue

Conseil d'EtatUne commission revient sur la décision de ne pas changer la règle d'un conseiller d'Etat par districtUne commission revient sur la décision de ne pas changer la règle d'un conseiller d'Etat par district

mode d'électionValais: Le PLR fâché contre le maintien de la règle d'un seul élu par district au gouvernementValais: Le PLR fâché contre le maintien de la règle d'un seul élu par district au gouvernement

Elections cantonales 2021Un seul conseiller d'Etat par district: une règle valaisanne à changer rapidement?Un seul conseiller d'Etat par district: une règle valaisanne à changer rapidement?

Mode d’électionConseil d’Etat: la majorité PDC-UDC du Grand Conseil maintient la règle d’un seul élu par districtConseil d’Etat: la majorité PDC-UDC du Grand Conseil maintient la règle d’un seul élu par district

Top