11.05.2019, 17:00

Du Land Art pour les 30 ans de l’Initiative des Alpes

chargement
Philipp Rohrer, de l'association "Initiative des Alpes", et l'artiste Urs Twellmann (à droite) présentent la "Tour du transit" inaugurée ce samedi à Orsières.

Exposition Une Tour du Transit symbolisant l’urgence de la protection des Alpes a été inaugurée samedi à Orsières, dans le cadre des 30 ans de l’Initiative des Alpes.

L’association «Initiative des Alpes» fête un double anniversaire en 2019, les 30 ans de la fondation de l’association et les 25 ans de la votation, acceptée par le peuple, sur l’initiative populaire fédérale pour la protection des régions alpines contre le trafic de transit.

Pour marquer ce double jubilé, mais également pour rappeler l’urgence de la protection des Alpes, l’association a mandaté cinq artistes qui ont réalisé cinq œuvres Land Art qui seront installés durant cet été le long des grands axes de transit – Gothard, Simplon, San Bernardino et Grand-Saint-Bernard – à travers les Alpes Suisses.

Première à Orsières

Cette exposition décentralisée a été vernie ce samedi à Orsières, sur l’axe du Grand-Saint-Bernard, au travers de la «Tour du Transit» créée par l’artiste Urs Twellmann. Ce dernier a utilisé le tronc d’un grand érable sycomore. Il y a creusé des ouvertures qui symbolisent les tunnels, les cols et les passages existant à travers les Alpes.

L’oeuvre de Urs Twellmann est visible à Orsières jusqu’au mois d’octobre. © DR

L’artiste, qui soutient sans réserve l’initiative des Alpes, a précisé que son œuvre se voulait un mémorial contre la destruction de la région alpine et contre la folie des transports routiers.

Président de la commune d’Orsières, Joachim Rausis s’est réjoui du choix du bois comme support pour cette œuvre temporaire, la bourgeoisie d’Orsières étant, avec ses 3600 hectares de forêt, la plus grande commune forestière de Suisse.

L’urgence de protéger les Alpes

Représentant de l’association «Initiative des Alpes», Philipp Rohrer a profité de l’occasion pour faire le point de la situation: «Par rapport aux pays voisins, la Suisse est plutôt un bon élève, mais nous sommes encore loin des objectifs ancrés dans la loi sur le transport des marchandises. L’urgence de la protection des Alpes, qui passe par une forte diminution des transports routiers, est plus que jamais d’actualité.»

Au niveau chiffré, 1,5 million de camions traversaient les Alpes en l’an 2000. Ce nombre a baissé à 940’000 en 2018, mais il est encore loin des 650’000 inscrits dans la loi.

Au Simplon à la fin juin

L’œuvre Land Art «Tour du Transit» est exposée à Orsières, aux Ides, jusqu’au mois d’octobre, dans le cadre de l’exposition «Porte – Mouvement – Déplacement» imaginée par Claudia Häusler de Kultur Spuur. Quatre autres œuvres seront vernies ces prochaines semaines à Attinghausen (Uri), Bellinzone (Tessin), Andeer (Grisons) et au Simplon (Valais), le dimanche 30 juin prochain.

A lire aussi : Transport de marchandises: de la route vers le rail, il y a 25 ans, les Suisses acceptaient l'Initiative des Alpes

A lire aussi : Environnement: l'Initiative des Alpes veut limiter les émissions de CO2 des camions qui n'ont pas baissé depuis 1990


 


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Top