Drame de Loèche: le père infanticide invoque un accident

chargement

Procès Le père qui avait tué sa fille en juin 2012 à Loèche a comparu en appel ce mercredi devant le Tribunal cantonal. Son avocat a demandé une peine de deux ans de réclusion avec sursis pour homicide par négligence.

  22.03.2017, 17:51
Le jugement sera rendu ultérieurement.

Condamné à 16 ans de prison, un père infanticide de 50 ans conteste la sanction. Il a comparu mercredi devant le Tribunal cantonal pour tenter de convaincre les juges qu'il s'agissait d'un accident.

La défense a soutenu cette thèse de l'accident, estimant que le Ministère public n'a pas pu prouver l'assassinat. Pour l'avocat de l'accusé, le doute doit profiter à son client. Il a demandé une peine de deux ans de réclusion avec sursis pour homicide par négligence.

La vision de la défense n'est pas partagée par le Ministère public, ni par la partie civile. L'acte a été planifié. Le père a étranglé sa fille de sept ans. Les marques relevées sur le corps de la victime en témoignent, a expliqué la procureure.

>> Lire aussi: Drame de Loèche: le père infanticide écope de 16 ans

ATS

Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Résumé de la semaine

Ne ratez plus rien de l'actu locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque samedi toutes les infos essentielles de la semaine !

Recevez chaque samedi les infos essentielles de la semaine !

À lire aussi...

TémoignageChoquée par l’affaire du violeur sur Tinder, une Valaisanne victime d’agression sexuelle se confieChoquée par l’affaire du violeur sur Tinder, une Valaisanne victime d’agression sexuelle se confie

Une Valaisanne victime de viol se confie

Joséphine* a 19 ans lorsqu’elle se fait violer par un homme qu’elle vient de rencontrer. Son agresseur a été condamné à...

  17.05.2021 19:00
Premium

GRANDE INTERVIEW«Les chiffres actuels nous donnent tort et j’en suis très heureux» L’interview de Jacques Fellay, membre de la task force scientifique nationale«Les chiffres actuels nous donnent tort et j’en suis très heureux» L’interview de Jacques Fellay, membre de la task force scientifique nationale

ArchéologieBois de Finges: les fouilles archéologiques de la Pierre du Meurtrier reprennentBois de Finges: les fouilles archéologiques de la Pierre du Meurtrier reprennent

Bien-êtreLe sirop de sureau pour les grands et les petits. Par Gaëlle FumeauxLe sirop de sureau pour les grands et les petits. Par Gaëlle Fumeaux

Campus EnergypolisCampus Energypolis: une technologie aux «applications infinies» et son mystérieux inventeurCampus Energypolis: une technologie aux «applications infinies» et son mystérieux inventeur

Top