Dominique Giroud devant la justice pour le piratage raté de deux journalistes

chargement

Piratage Toute cette semaine à Genève, l’encaveur Dominique Giroud, un hacker, un détective et un ex-agent secret affrontent le tribunal de première instance. Le Ministère public les accuse d’avoir voulu pirater les ordinateurs de deux journalistes. Ils plaident l’acquittement. Retour sur une affaire aux allures de roman d’espionnage.

 19.04.2021, 05:30
Lecture: 5min
Premium
En 2014, Dominique Giroud posait dans sa cave renommée Château Constellation.

Tout commence le 28 février 2014. L’antivirus du journal «Le Temps» bloque l’e-mail, infecté d’un malware, adressé à la journaliste Marie Parvex. Quatre jours plus tard, un virus similaire parvient sur la messagerie d’Yves Steiner. Le journaliste de la RTS n’ouvre pas la pièce jointe, envoyée par un certain René Dumond.

Une heure plus tôt, depuis une cabine...

À lire aussi...

JusticePiratage informatique: le procès de Dominique Giroud reporté en raison du coronavirusPiratage informatique: le procès de Dominique Giroud reporté en raison du coronavirus

JUSTICEDominique Giroud et les trois autres suspects quittent la prisonDominique Giroud et les trois autres suspects quittent la prison

PREVENTIVEDominique Giroud a passé la nuit à l'ombreDominique Giroud a passé la nuit à l'ombre

Top