15.08.2017, 09:50

Deux Valaisans pour réveiller la Suisse romande tous les matins sur la RTS

chargement
Les journalistes d'origine valaisanne, Romain Clivaz et Romaine Morard, reprennent la ''Matinale'' de la RTS.

Radio Dès le 28 août, ce sont les journalistes valaisans Romaine Morard et Romain Clivaz qui prendront les commandes de la Matinale sur les ondes de la Radio télévision suisse. Ils remplaceront Simon Matthey-Doret qui cède le micro après plus de treize ans d'antenne. Rencontre avec deux futurs lève-tôt.

"On sait déjà exactement quand et sur quoi nous allons nous disputer". Romaine Morard, originaire d'Ayent et Romain Clivaz, de Crans-Montana, n'ont pas qu'un prénom et la rive droite en commun. Les deux journalistes sont complices depuis longtemps. Et ça se voit et s'entend déjà. 

Tous deux ont travaillé à Berne au Palais fédéral et sont des voix et des visages bien connus de la grande maison de la radio et de la télé. Complices à la vie, ils le seront certainement à l'antenne. "Nous sommes tous les deux très exichiants", s'amuse Romaine Morard pour dire leur amour commun du détail.

Des nouveautés attendues et redoutées

A 38 ans, l'ancienne présentatrice du 19h30 du week-end et productrice d'Infrarouge s'apprête à sauter le pas du réveil réglé à l'heure des boulangers.

>> A lire aussi: la Valaisanne qui illumine la lucarne

"Je vise 3h30 pour être à la radio à 4h00 dans un premier temps", explique la journaliste. Car dès le 28 août, c'est elle qui réveillera les Suisses romands à 6h30. Sa première phrase pour tous ceux qui allumeront la radio au saut du lit: "Sûrement quelque chose du genre, il est 6h30, bon réveil à tous".

Romaine et Romain, 42 ans,  qui vient de rentrer de trois ans de correspondance radiophonique à Bruxelles, sont encore en train de peaufiner la nouvelle Matinale de la Première. Ils savent tous les deux qu'ils sont très attendus. Après tout, ils remplacent Simon Matthey-Doret qui a tenu l'antenne à l'aube durant plus de treize ans.

>> A lire aussi: la voix des Matinales change en août

"C'est sûr que certains auditeurs seront dérangés. Nouvelles voix, nouvel habillage sonore", avertit déjà Romaine Morard qui n'a pourtant pas hésité longtemps à relever ce défi.

Un duo en deux temps

L'amour de l'actualité, la passion de l'immédiateté, la nostalgie des nouvelles qui sentent le café et le gel douche... Si c'est Romaine Morard qui animera la plus grande partie de la Matinale, Romain Clivaz viendra jouer les empêcheurs de penser en rond avec l'interview quotidienne d'une personnalité en studio, à 7h30.

"On n'est pas vraiment un duo. Il s'agira davantage d'une co-présentation", expliquent les deux Valaisans qui, s'ils ne se sont pas choisis pour cette nouvelle aventure l'auraient fait s'ils en avaient eu la possibilité. 
 

Romaine Morard et Romain Clivaz n'auront pas à se disputer le micro car chacun tiendra un rôle bien défini© LOUIS DASSELBORNE
 

Dans le studio qui les accueillera dans quelques jours, les deux journalistes s'amusent et parlent avec l'accent. De chez nous. "Mais pas de risque à l'antenne, tout cela est lissé", jurent-ils. Comme ils promettent de ne pas faire de la tranche horaire 6h30-8h00 une enclave emplie de valaisanneries et gavée d'actualités politiques.

La Matinale de Romaine et Romain

"On a juste dû jurer de ne pas ouvrir une ambassade valaisanne à la radio", dit en riant Romaine Morard. "Et oui, c'est vrai, nous sommes tous les deux très politiques, mais la politique ce n'est pas que de la politicaille. Tout est politique et notre rôle est de la vulgariser et de donner les clés pour comprendre l'actualité quotidienne", poursuit Romain Clivaz qui assure que ni leur origine, ni leur passion commune n'ont été un point d'accroche, lors de leur engagement.

"On est tout à fait d'accord, le plus ridicule dans cette histoire, c'est le fait que cette Matinale soit celle de Romain et Romaine. On va sûrement se payer un ou deux fous rires en se saluant à l'antenne", avoue la Valaisanne. "Bonjour Romain". "Bonjour Romaine"...

Une émission tout en vitamines

Les deux futurs lève-tôt promettent une Matinale tout en vitamines. Beaucoup de direct, de journalistes dans le studio, des chroniqueurs. "L'idée est de servir des produits frais alors qu'on a peut-être eu tendance ces dernières années à travailler avec des conserves en diffusant beaucoup de sons enregistrés par exemple", promet Romain Clivaz.

Les deux futures voix du Matin aiment travailler à l'envie, au culot et parfois sans filet. Par exemple en s'extrayant, de temps à autre, du studio pour aller directement prendre le pouls sur le terrain. Lors de gros événements ou tout simplement pour mettre le focus sur une région ou une thématique. "Et puis, entre 7h et 8h, nous sommes aussi filmés et diffusés sur la RTS1. Si quelque chose se passe alors, c'est nous qui tenons l'antenne avant que les équipes télé ne prennent le relais." 

Romaine et Romain trépignent d'impatience d'empoigner enfin le micro de la grand-messe matinale. "Le seul point noir de cette aventure: ça va être compliqué de continuer à suivre les matchs de la Champions League qui terminent souvent très tard", soupire Romain Clivaz.

Deux Valaisans, deux parcours hors canton

Romaine Morard, originaire d'Ayent, 38 ans. © LOUIS DASSELBORNE
 

Romaine Morard a étudié à Genève avant d'entamer son stage de journaliste à la Radio Suisse romande. Elle a ensuite travaillé deux ans à la rubrique internationale avant de gagner Berne et le Palais fédéral en tant que correspondante. Elle travaillera deux ans de plus sous la coupole, mais pour la télé.

Romaine Morard a aussi présenté durant quatre ans le TJ de midi puis des week-end avant de devenir présentatrice et productrice de l'émission Infrarouge. 

 

Romain Clivaz, originaire de Crans-Montana. 42 ans. © LOUIS DASSELBORNE
 

Romain Clivaz a lui aussi étudié à Genève. Il fait ses armes de journaliste à 24h/Tribune de Genève en tant que correspondant à Berne. Il y restera quatre ans avant d'entrer à la radio au Palais fédéral. Avec un autre Valaisan, Philippe Revaz aujourd'hui correspondant aux USA, Romain Clivaz sera durant deux ans le présentateur de Forum sur la Première. Avant de rejoindre la Maison de la radio à Lausanne, il a été durant trois ans correspondant à Bruxelles.


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Résumé de la semaine

Ne ratez plus rien de l'actu locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque samedi toutes les infos essentielles de la semaine !

Recevez chaque samedi les infos essentielles de la semaine !

À lire aussi...

La voix des «Matinales» changera au mois d’aoûtLa voix des «Matinales» changera au mois d’août

Top