26.09.2018, 10:00

Despentes, mutante éternelle. La chronique d’Anouk Schauenberg

Premium
chargement
Anouk Schauenberg, étudiante.
Chronique

Ces derniers jours, Virginie Despentes a fait plusieurs apparitions dans des théâtres suisses, pour venir scander des textes de Pasolini accompagnée de Béatrice Dalle et du groupe Zëro. Celle qui est plus connue comme auteure, notamment grâce à sa série littéraire à succès Vernon Subutex, que par sa présence sur les planches est en réalité un personnage bien polymorphe: écrivaine, certes, mais pas que. Petit tour d’horizon. 

La carrière de Despentes commence presque par...

À lire aussi...

CadeauCoronavirus: un don de 100’000 francs pour l’Hôpital du ValaisCoronavirus: un don de 100’000 francs pour l’Hôpital du Valais

ChroniqueLa bouée de sauvetage couleur sépia. La Drôle de semaine de Christine SaviozLa bouée de sauvetage couleur sépia. La Drôle de semaine de Christine Savioz

PandémieCoronavirus: 5 décès enregistrés ce vendredi en ValaisCoronavirus: 5 décès enregistrés ce vendredi en Valais

HistoireCoronavirus, un air de déjà vu? En 1957, la grippe asiatique frappait l'ensemble du mondeCoronavirus, un air de déjà vu? En 1957, la grippe asiatique frappait l'ensemble du monde

EconomieMigros Valais: la baisse des prix entraîne un recul du chiffre d’affaires 2019Migros Valais: la baisse des prix entraîne un recul du chiffre d’affaires 2019

Top