24.09.2018, 09:29

Des malfrats recrutent des mules… par petites annonces, prévient la police valaisanne

chargement
Etre une mule peut paraître facile aujourd'hui, mais l'activité n'en est pas moins une activité délictueuse.

Criminalité La police valaisanne met en garde: des emplois faciles et très bien rémunérés sont offerts sur internet. Derrière ces propositions alléchantes se cachent des milieux criminels.

Le job peut paraître facile. Il suffit de recevoir de l’argent sur son compte et de le transférer à l’étranger. A la clé une belle commission. De telles offres ont tendance à se multiplier sur internet, notamment sur les réseaux sociaux, prévient la police cantonale valaisanne dans un communiqué.

«Les sommes proviennent presque toujours d’activités illicites du crime organisé», prévient la police.

Les risques peuvent paraître minimes de prime abord, puisque celui qui accepte de devenir un passeur d’argent n’a pas l’impression de participer à une action criminelle. Il peut fermer les yeux et même ignorer la provenance des sommes qu’il fait transférer. Mais il s’agit là d’une activité de blanchiment d’argent, une activité punissable pénalement, rappellent les forces de l’ordre valaisannes.

Ceux qui se laissent tenter par ce genre d’emploi facile prennent des risques importants et doivent prendre conscience des risques pénaux encourus.


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Résumé de la semaine

Ne ratez plus rien de l'actu locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque samedi toutes les infos essentielles de la semaine !

Recevez chaque samedi les infos essentielles de la semaine !

À lire aussi...

ArnaqueValais: tentatives d'arnaque à l'astuce du neveuValais: tentatives d'arnaque à l'astuce du neveu

CybercriminalitéNouvelle arnaque sur Messenger: attention si vous recevez ce genre de message!Nouvelle arnaque sur Messenger: attention si vous recevez ce genre de message!

Top