01.12.2019, 13:02

Des logements trop onéreux, l'un des facteurs décourageant les jeunes Valaisans à s'installer dans des communes de montagne

chargement
Une vingtaine de jeunes ont participé à cette première rencontre samedi sur le Haut-Plateau.

Vivre ensemble La première rencontre de la jeunesse valaisanne des communes labellisées "Commune de montagne – La jeunesse, notre avenir", organisée à Crans-Montana samedi, a permis d'ébaucher des pistes pour garder ces jeunes dans les villages des vallées.

Situation du logement, offre de loisirs et mobilité dans les villages de montagne, tels sont quelques sujets traités lors de la première réunion de jeunes issus des communes labellisées «Commune de montagne – La jeunesse notre avenir»  samedi à Crans-Montana

Une vingtaine de particpants ont échangé leurs expériences en lien avec les communes. L'événement a été organisé par le Groupement suisse pour les régions de montagne et le Délégué à la jeunesse du Canton du Valais. 

Location d'appartements bon marché et rénovés

Les résultats des ateliers ont permis de faire ressortir que l'offre de logements locatifs est un enjeu crucial pour de nombreux jeunes, lorsqu'il s'agit de déménager ou rester dans leur commune d’origine. Dans les zones touristiques en particulier, les appartements construits par des investisseurs extérieurs apparaissent trop onéreux ou trop grands pour les besoins des jeunes.

Mobilité : examiner les approches régionales

La question des transports a également été soulevée. Les possibilités de transport sont perçues comme souvent mal coordonnées, lors de manifestations locales ou de trajets dans d'autres régions du canton. L'introduction d'un "pass jeunesse" régional est l’une des idées qui a été émise lors de la rencontre. 

COMMUNIQUÉ

Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Top