21.12.2018, 16:30

Des collégiens de Sion découvrent la précarité

Premium
chargement
Jean-Yves Raymond, directeur de Chez Paou, ravi que les collégiens aient pu découvrir la réalité de la précarité en Valais. Il est entouré de Marine Pellissier, Elisa Bagnoud, Noé Beytrison et Axelle Zufferey (de g. à dr.).

Société Plusieurs étudiants du collège de la Planta ont visité la structure d’urgence de Chez Paou et partagé un moment avec les résidents. Ils en ont retiré une expérience riche d’enseignements.

Bouleversés. Les vingt étudiants du collège de la Planta ne cachent pas leurs émotions après leurs visites au sein de la structure d’accueil de Chez Paou à Sion. «Je n’aurais jamais pensé que des gens puissent vivre dans une telle précarité en Valais. J’ai parlé avec des personnes qui m’ont raconté devoir dormir au bord du Rhône par exemple», confie Noé...

À lire aussi...

PrécaritéSaxon: toujours plus de personnes en situation de précarité suivies à domicile par la Fondation Chez PaouSaxon: toujours plus de personnes en situation de précarité suivies à domicile par la Fondation Chez Paou

Top