Correction du Rhône: grand chamboulement à l'Etat du Valais

chargement

Dangers naturels Le Service de protection contre les crues du Rhône dirigé par Tony Arborino va se fondre dans un tout nouveau Service des dangers naturels, dont le chef reste à nommer. L'organigramme mis en place par Jacques Melly est bouleversé par Franz Ruppen.

 18.08.2021, 15:55
Le danger de crue du Rhône est désormais géré par un nouveau Service des dangers naturels.

Le Service de protection contre les crues du Rhône dirigé par Tony Arborino va disparaître de l'organigramme de l'Etat du Valais au 1er janvier 2022. Ses activités vont être intégrées dans celles du nouveau Service des dangers naturels, annonce mercredi l'Etat du Valais dans un communiqué.

L'organigramme de Jacques Melly remis en cause

Ce changement est en fait une remise en cause d'un des derniers actes politiques de l'ancien chef du département, Jacques Melly.

On rembobine. Juste avant de partir, en janvier dernier, le conseiller d'Etat Jacques Melly avait créé un tout nouveau Service de protection contre les crues du Rhône. Dans la foulée, Tony Arborino avait été nommé chef de service, alors qu'il était jusque-là à l'échelon inférieur, soit chef d'office.

A lire aussi: Rhône 3: Tony Arborino devient chef d’un nouveau service

Le Grand Conseil ne l'a pas entendu de cette oreille et lors de la session de février dernier, il a accepté un postulat urgent par lequel il s'est opposé à la constitution de ce nouveau service, tout en critiquant au passage Tony Arborino. Le PDC s'était alors retrouvé tout seul pour défendre le projet de Jacques Melly.

A lire aussi: Rhône 3: le Grand Conseil s’oppose à la création d’un nouveau service

Depuis, le démocrate-chrétien sierrois a pris sa retraite politique, le PDC a perdu sa majorité au Conseil d'Etat et l'UDC Franz Ruppen a repris le Département de la mobilité, du territoire et de l'environnement. Le nouveau chef n'a pas caché son intention de revoir la copie laissée par son prédécesseur.

A lire aussi: Rhône 3: Franz Ruppen va revoir la copie

Un nouveau service

Le nouveau Service des dangers naturels est donc créé et reprend les activités de l'actuel Office des dangers naturels (dirigé par le géologue cantonal Raphaël Mayoraz) et le Service de protection contre les crues du Rhône de Tony Arborino.

Le poste de chef de ce nouveau service sera mis au concours.

Un comité de pilotage pour la troisième correction du Rhône

Un des reproches formulés contre Tony Arborino, le leader de la troisième correction du Rhône, est son manque de collaboration avec les autres chefs de services concernés par ce gigantesque projet.

Cette situation va changer, puisque désormais «les chefs des services concernés par le projet seront désormais formellement représentés au sein du comité de pilotage R3», annonce le Conseil d'Etat.

Les comités de réalisation de la correction du Rhône, mis en place pour chaque tronçon du projet, vont aussi prendre en compte tous les intérêts concernés, en intégrant les services de l'Etat touchés, mais aussi les communes, les bourgeoisies et les représentants de l’agriculture, ainsi que les associations de protection de l’environnement notamment.


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Résumé de la semaine

Ne ratez plus rien de l'actu locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque samedi toutes les infos essentielles de la semaine !

Recevez chaque samedi les infos essentielles de la semaine !

À lire aussi...

MobilitéRoute Fully-Dorénaz sacrifiée pour Rhône 3: les communes attendent des compensationsRoute Fully-Dorénaz sacrifiée pour Rhône 3: les communes attendent des compensations

Top