24.09.2020, 05:30
Lecture: 8min

Constructions de Bagnes: le rapport de la Cogest divise les députés

Premium
chargement
L'affaire des constructions de Bagnes provoque des remous au niveau cantonal.

Grand Conseil Le rapport de la Cogest sur l’affaire des constructions illicites de Bagnes agite les élus. Si les chefs de groupe au Grand Conseil relèvent que le Conseil d’Etat n’a pas failli à son devoir de surveillance, ils soulignent les dysfonctionnements au sein de deux services. Ils sont divisés sur les actions possibles.

«Ce mode de fonctionnement ne doit plus jamais arriver à l’avenir dans l’administration cantonale», avertit Emmanuel Amoos, chef de l’Alliance de gauche au Grand Conseil, après avoir lu le rapport de la Commission de gestion (Cogest) sur l’affaire des constructions illicites de Bagnes.

Ce mode de fonctionnement ne doit plus jamais arriver à l’avenir dans l’administration cantonale.
Emmanuel Amoos, chef de l’Alliance de gauche

Se basant sur un...

À lire aussi...

InterviewConstructions illicites à Verbier: «Deux services de l’Etat ont dysfonctionné»Constructions illicites à Verbier: «Deux services de l’Etat ont dysfonctionné»

JusticeQuatre élus et le secrétaire communal sont prévenus dans l’affaire des constructions de BagnesQuatre élus et le secrétaire communal sont prévenus dans l’affaire des constructions de Bagnes

UltimatumConstructions illicites: le Conseil d’Etat somme Bagnes d’en finirConstructions illicites: le Conseil d’Etat somme Bagnes d’en finir

SurveillanceConstructions illicites: un nouvel expert valide le travail du canton sur le dossier de BagnesConstructions illicites: un nouvel expert valide le travail du canton sur le dossier de Bagnes

Bagnes: le canton a agi selon la loi

Nommé par le Conseil d’Etat pour analyser sa gestion du dossier des constructions illicites de Bagnes, Jean-Luc...

  14.11.2019 10:41

Top