19.06.2018, 05:30

Constituante valaisanne: une vraie déferlante de candidats

chargement
Avec le nombre de candidatures annoncées, la constituante valaisanne ne sera pas un Grand Conseil bis.

 19.06.2018, 05:30 Constituante valaisanne: une vraie déferlante de candidats

Politique Les élections de la constituante s'annoncent passionnantes. Les partis veulent tous présenter un maximum de candidats. Il pourrait y en avoir quelque 600 dans le seul Valais romand.

«Dans le Valais romand, il pourrait y avoir 600 candidats» pour 96 sièges dans la nouvelle assemblée constituante qui sera élue le 25 novembre prochain, calcule Serge Métrailler, président du PDC du Valais romand. Les annonces de candidatures pleuvent dans tous les partis.

Beaucoup de nouvelles têtes

Il y a pléthore de personnes intéressées à siéger dans la constituante. Dont de nombreux candidats potentiels qui ne sont même pas membres d’un parti. Dans certains districts, les formations politiques devront même faire des choix, parce qu’elles ont trop de candidats potentiels. Même un jeune parti comme celui des Verts vivra cette épreuve de sélection interne.

L’UDC, qui s'était opposé à la constituante, a songé dans un premier temps à ne présenter que des élus au Grand Conseil; finalement, le parti présentera de nombreux novices en politique, plus que d’élus, tant les candidatures spontanées ont été nombreuses.

Président du PLR, René Constantin affiche l’ambition de présenter 50% de nouvelles têtes, si possible sans passer par des primaires. Au PDC, chaque district déterminera sa propre stratégie pour mettre en place les listes, mais les nouvelles têtes seront nombreuses. «Nous assistons à l’éclosion d’une nouvelle génération», constate Serge Métrailler. Au PS, 40% des candidats potentiels ne sont mêmes pas membres du parti.

De son côté, Appel citoyen a déjà enregistré 120 annonces de candidatures, dont celle de Jean Zermatten. «Notre objectif est de monter à 200 et ensuite réaliser la première primaire digitale de Suisse», explique Johann Roduit.

Objectif affiché: des listes pleines

Cet engouement populaire sans précédent a poussé tous les partis à envisager de présenter des listes pleines. Le concept de «liste pleine» fait d'ailleurs son apparition dans le vocabulaire politique valaisan. Pour faire simple: un parti présente une liste pleine, lorsqu’il met sur sa liste autant de candidats qu’il y a de postes à pourvoir. Par exemple, il y aura 18 constituants élus sur le district de Sion, le parti qui y présentera 18 candidats aura donc une liste pleine.

Les partis qui se lancent dans la bataille affichent tous comme objectif d’avoir un maximum de listes pleines, même ceux qui étaient opposés à la mise en place de cette nouvelle assemblée.

Tous les partis ou mouvement ne sont pas certains d’y parvenir dans tous les districts, mais tous y travaillent, que ce soit le PDC, le PLR, l’UDC, le PS, les Verts ou Appel citoyen.

 

Le calendrier de la constituante

-La date du dépôt des listes n'est pas encore connue. Elle se situera entre le 15 août et le 1er octobre 2018.

-Le tirage au sort des numéros de liste aura lieu le 2 octobre 2018.

-Le matériel de vote parviendra aux électeurs au début novembre 2018.

-Les élections auront lieu le 25 novembre 2018.

-La séance du bureau constitutif se tiendra le 26 novembre 2018.

-La session constitutive aura lieu le 17 décembre 2018.


À lire aussi...

Grand ConseilCoup d'envoi pour la constituante en ValaisCoup d'envoi pour la constituante en Valais

Grand ConseilValais: le cadre de la constituante est poséValais: le cadre de la constituante est posé

PolitiqueValais: la Constituante ne vivra que quatre ansValais: la Constituante ne vivra que quatre ans

ConstituanteAppel citoyen lance la 1re primaire digitale de Suisse en vue de l'élection à la constituanteAppel citoyen lance la 1re primaire digitale de Suisse en vue de l'élection à la constituante

PolitiqueLes prêtres valaisans interdits de constituanteLes prêtres valaisans interdits de constituante

Top