06.05.2018, 18:00

Consécration pour le Valaisia Brass Band qui remporte le titre de champion d’Europe à Utrecht

chargement
Au lendemain de sa victoire, le Valaisia Brass Band pose pour la photo-souvenir avec ses nouveaux trophées.

Cuivres Retour sur la fantastique victoire du Valaisia Brass Band. Il est le premier ensemble valaisan à remporter le titre de champion d’Europe.

Fantastique exploit du Valaisia Brass Band. Ce week-end, à Utrecht, il a remporté le titre suprême de champion d’Europe des brass bands. Il s’agit ni plus ni moins que le titre le plus relevé au niveau mondial dans le domaine des brass bands.

A Utrecht, le public amassé dans la grande salle de concert du TivoliVredenburg a eu le privilège de voir à l’œuvre les meilleurs ensembles du moment, avec des prestations d’un niveau très relevé. Et c’est finalement au bout du suspense que le titre est revenu au Valaisia, avec un petit point d’avance sur le Cory Band.

Si ce dernier a devancé le Valaisia lors de la pièce imposée, le brass band valaisan a fait fort le lendemain en obtenant 99 points sur 100 avec son morceau de libre choix, «The Turing Test» de Simon Dobson.

Premier ensemble valaisan couronné

Pour le Valaisia Brass Band, ce titre coïncide avec son 10e anniversaire. Fondé en 2008, il s’est rapidement installé au sommet de la hiérarchie, tant en Suisse (4 titres de champion et vice-champion à 3 reprises) qu’en Europe (3e en 2016, 2e en 2017 et 1er en 2018).

Il est ainsi devenu le premier brass band valaisan à remporter ce titre convoité et le deuxième en Suisse, après Lucerne en 2014.

Une grande famille

La progression continue du Valaisia Brass Band depuis sa création et son installation au sommet de la hiérarchie européenne doivent beaucoup à la stabilité de l’ensemble et à la patte de son directeur. Plusieurs musiciens sont membres depuis les débuts, «on avait créé ce brass pour donner l’occasion aux jeunes de la région de jouer en excellence» précise Arsène Duc, et tous se connaissent très bien.

Le Valaisia est ainsi une grande famille, tant au sens propre qu’au figuré, avec plusieurs fratries, à l’exemple de Anne (alto), Marine (baryton) et Pierrick (basse) Barras qui y jouent ensemble. Anne et Marine étaient déjà de la partie à Linz, en 2010: «A l’époque, le Cory Band et la Black Dyke étaient nos idoles. Nous sommes donc fières aujourd’hui du chemin parcouru.»

Pierrick les a rejoint en 2014: «Depuis trois ans, nous avons connu des années chargées. Mais quand les résultats suivent, on oublie vite les sacrifices consentis pour parvenir au sommet.» Quant au titre européen, il restera à jamais gravé dans leur esprit: «C’est trop beau. Il y a eu beaucoup d’émotion et on a tous pleuré. Mais on se réjouit déjà d’y retourner.»

Ce côté famille est aussi mis en avant par le fribourgeois Olivier Magne (trombone-basse), qui avait déjà participé à 3 concours européens et qui a renforcé cette fois-ci le Valaisia: «Je n’ai eu aucun problème d’intégration. J’ai été bien accueilli par une équipe de musiciens formidables, encadrée par des gens aux petits soins pour nous. Ce titre restera ainsi un moment exceptionnel pour moi.»

Le grand chelem

Fondateur du Valaisia Brass Band, en 2008, avec Arsène Duc et Georges Romailler, le président Grégoire Barras a encore de la peine à réaliser au lendemain de la victoire: «C’est fantastique. C’est la dernière touche d’un grand chelem incroyable pour nous, pour le Valais et pour la Suisse, avec la victoire au British Open, au championnat suisse et au championnat d’Europe. J’en ai encore la larme à l’œil.»

Grégoire Barras a aussi une pensée pour tous les supporters qui ont fait le déplacement: «Leur soutien est inestimable. Il y a les fidèles de la première heure et ceux qui viennent de toute la Suisse pour nous encourager.»

Du côté des supporters du Club Valaisia, au lendemain d’une longue nuit, c’est le mot soulagement qui prime. «Les gens sont heureux et soulagés à la fois. C’est clair que tout le monde espérait et attendait ce titre, qui confirme la progression de l’ensemble, sous la baguette experte de Arsène Duc, après une 3e place en 2016 et une 2e en 2017. On voit que le travail sérieux finit toujours par payer. Ce n’est que du bonheur», souligne le président Claude-Alain Barras.

>> A voir et à écouter: la consécration du Valaisia au Championnat suisse

Les résultats du 41e concours européen des brass bands – Catégorie excellence


1.    Valaisia Brass Band, Suisse, 195 points (96 pièce imposée et 99 pièce de libre choix)
2.    Cory Band, Pays de Galles, 194 points (98 et 96)
3.    Stavanger Brass Band, Norvège, 189 points (95 et 94)
4.    Brass Band Willebroek, Belgique, 187 points (92 et 95)
5.    Eikanger-Björsvik Musikklag, Norvège, 187 points (90 et 97)
6.    Hauts-de-France Brass Band, France, 187 points (89 et 98)


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Top