11.02.2020, 20:00

Comment remplir son panier autrement en Valais: la vente directe et les magasins participatifs (5/6)

Premium
chargement
Etienne Besson est fromager. La vente directe représente 40% de ses ventes.

Conso Ils seraient plusieurs milliers en Suisse à tenter le défi de vivre sans supermarché en février. En parallèle de la grande distribution et des traditionnels marchés, des modes de consommation alternatifs se développent en Valais. Découvrez notre dossier en six volets et un bon nombre d’adresses pour remplir votre panier de courses autrement.

Cela fait cinq ans qu’il dispose de cet espace pour accueillir les clients sur le lieu de sa production. Pour Etienne Besson, fromager à Grimisuat, «le consommateur est toujours plus sensible à la possibilité de venir directement chez nous. Il faut y consacrer du temps mais le contact avec le client est tellement valorisant.»

Le besoin de diversifier les canaux

La vente directe pour...

À lire aussi...

ConsoComment remplir son panier autrement en Valais: l’épicerie en circuit court (1/6)Comment remplir son panier autrement en Valais: l’épicerie en circuit court (1/6)

ConsoComment remplir son panier autrement en Valais: l’épicerie de vente en vrac (2/6)Comment remplir son panier autrement en Valais: l’épicerie de vente en vrac (2/6)

ConsoComment remplir son panier autrement en Valais: l’épicerie locale en ligne (3/6)Comment remplir son panier autrement en Valais: l’épicerie locale en ligne (3/6)

ConsoComment remplir son panier autrement en Valais: le self-service (4/6)Comment remplir son panier autrement en Valais: le self-service (4/6)

ConsoComment remplir son panier autrement en Valais: «5% de la production agricole valaisanne est écoulée en circuits courts» (6/6)Comment remplir son panier autrement en Valais: «5% de la production agricole valaisanne est écoulée en circuits courts» (6/6)

Top