20.11.2020, 10:59

Combattre les mariages forcés en Valais

chargement
Cette brochure, en neuf langues, va être distribuée dans les centres de loisirs du canton.

Droits humains L’Office cantonal de l’égalité et de la famille va distribuer une brochure pour rappeler que les mariages forcés sont interdits par la loi. On y trouve des conseils et des adresses. Un outil indispensable pour aider les personnes concernées.

La pratique peut nous sembler lointaine. Pourtant le Valais n’échappe pas à l’odieuse tradition des mariages forcés.

L’Office cantonal de l’égalité et de la famille (OCEF) veut apporter son aide aux jeunes qui y sont confrontés. Une brochure en neuf langues va être distribuée dans les centres de loisirs du canton pour les informer des aides possibles.

Elle rappelle que les mariages forcés sont interdits par la loi et que le choix du ou de la partenaire est un droit. On trouve aussi des conseils aux personnes qui se sentent menacées et des adresses d’organismes capables d’apporter un soutien, quelle que soit l’urgence de la situation.

Les personnes concernées sont la plupart du temps nées en Suisse ou y ont grandi.

Cette action de prévention s’inscrit dans la suite du programme fédéral contre les mariages forcés, indique l’OCEF dans un communiqué. La brochure a été diffusée une première fois en 2019 dans les cycles d'orientation valaisans, précise l'Etat du Valais.

A lire aussi: Mariage forcé: les jeunes doivent être mieux protégés

En savoir plus : Trouver de l'aide

 


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Résumé de la semaine

Ne ratez plus rien de l'actu locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque samedi toutes les infos essentielles de la semaine !

Recevez chaque samedi les infos essentielles de la semaine !

À lire aussi...

SociétéLa lutte contre le mariage forcé en Suisse continueLa lutte contre le mariage forcé en Suisse continue

Top