Christophe Darbellay: «Cette situation ne me plaît pas, mais on a sauvé l’essentiel»

chargement

Mesures sanitaires Le Valais, en concertation avec les autres cantons romands, abandonne sa marge de manœuvre laissée par Berne et prononce de nouvelles mesures. Elles entreront en vigueur le 26 décembre prochain et s’étendront jusqu’au 22 janvier. Restaurants et bars devront fermer alors que les remontées mécaniques restent ouvertes. Pour l’instant. Interview du président du Conseil d’Etat, Christophe Darbellay.

 22.12.2020, 20:09
Lecture: 4min
Premium
Le Valais fermera ses établissements publics à partir du 26 décembre à 22 heures.

Il y a quatre jours, vous disiez vouloir profiter de la marge de manœuvre laissée par le Conseil fédéral. Vous y renoncez aujourd’hui. Pourquoi?

C’est une décision prise à contrecœur. Le Valais a bien travaillé, il a fait les efforts nécessaires, s’il doit prendre des mesures encore plus fortes, c’est parce que d’autres régions du pays n’ont pas...

À lire aussi...

EconomieCoronavirus: la fermeture des restaurants inquiète et agace le tourisme valaisanCoronavirus: la fermeture des restaurants inquiète et agace le tourisme valaisan

FermetureCoronavirus: une troisième fermeture difficile à encaisser pour les gérants des salles de fitnessCoronavirus: une troisième fermeture difficile à encaisser pour les gérants des salles de fitness

FermetureCoronavirus: «C’est toujours sur les mêmes que l’on tape», le ras-le-bol des cafetiers-restaurateursCoronavirus: «C’est toujours sur les mêmes que l’on tape», le ras-le-bol des cafetiers-restaurateurs

Mesures anti-CovidCoronavirus: les bistrots valaisans condamnés à fermer mais pas les remontées mécaniquesCoronavirus: les bistrots valaisans condamnés à fermer mais pas les remontées mécaniques

Top