12.09.2018, 10:00

«C’était mieux avant». La chronique de Noémie Schroeter

Premium
chargement
Noémie Schroeter, étudiante.
Chronique

On en a marre qu’on nous le répète. Aux soupers de famille, dans les discours politiques, dans les médias. «Mieux avant». On en a marre de l’entendre. Cet «avant», personne n’en a jamais clairement défini les contours, mais nous, nous l’avons manqué.

On ne les a pas connues, ces années douces et agréables, apparemment infiniment plus simples, dont on entend constamment parler les plus âgés, un petit sourire au coin des lèvres. Tous rêvent...

Top