12.09.2019, 05:30

Bisse d’Ayent: de l’or bleu pour de l’argent liquide

Premium
chargement
Gustave Savioz préside le consortage du bisse d'Ayent depuis 36 ans.

Monnaie Depuis ce jeudi, le bisse d’Ayent figure sur les nouveaux billets de 100 francs. Reportage au fil de l’eau d’un ouvrage qui compte près de 600 ans d’histoire.

Le pas pressé, Gustave Savioz survole la route bitumeuse qui borde le grand Bisse d’Ayent. Le président du consortage s’engage alors sur «son» sentier de 15 kilomètres qui relie le barrage de Tseuzier aux Mayens d’Arbaz. Tête baissée, allure calibrée, on lui emboîte le pas.

Après quelques franches foulées, on manque de le heurter. L’homme s’est arrêté. Il...

À lire aussi...

Coup de théâtreDémission spectaculaire au Grand ConseilDémission spectaculaire au Grand Conseil

Bons plansVous aimez les marchés de Noël? Notre sélectionVous aimez les marchés de Noël? Notre sélection

PollutionLe Grand Conseil veut accélérer les assainissements des sites polluésLe Grand Conseil veut accélérer les assainissements des sites pollués

Ça rouleLe Valais a un sérieux problème avec ses routesLe Valais a un sérieux problème avec ses routes

L’écriture est un voyage. Par Abigail SeranL’écriture est un voyage. Par Abigail Seran

L’écriture est un voyage

D’où vient votre inspiration? Cette question revient souvent à l’écrivain.e. Depuis presque dix ans que j’écris, je...

  12.12.2019 10:00
Premium

Top