05.11.2015, 13:56

Bicentenaire: une livre pour raconter 200 ans d'histoire de la santé en Valais

chargement
La photo de couverture de la brochure montre un Valais encore très rural.

 05.11.2015, 13:56 Bicentenaire: une livre pour raconter 200 ans d'histoire de la santé en Valais

ouvrage Le Bicentenaire de l'entrée du Valais dans la Confédération touche gentiment à sa fin. Mais l'Observatoire valaisan de la santé profite encore de cette commémoration pour publier une brochure retraçant 200 ans d'histoire de la santé en Valais. On y apprend notamment qu'en 1815, l'espérance de vie moyenne est de... 30 ans et qu'il y avait 8 médecins dans tout le canton.

Une brochure historique retrace l'évolution spectaculaire de la Santé en Valais entre 1815 et 2015. Rédigée par l'historienne Marie-France Vouilloz Burnier, elle marque le bicentenaire de l'entrée du Valais dans la Confédération.

La brochure d'une quarantaine de pages éditée par l'Observatoire valaisan de la santé (OVS) mêle des faits, des témoignages et des anecdotes. Richement illustrée de documents d'époque, elle permet de mesurer le Chemin parcouru par le Valais en deux siècles de santé publique.

Le voyage que propose l'historienne Marie-France Vouilloz Burnier débute au début du 19e siècle. La population est en majorité très pauvre et les médecins rares. L'espérance de vie moyenne est de 30 ans.

Aux huit praticiens formés que compte alors le canton, les Valaisans préfèrent les guérisseurs, proches d'eux et en qui ils ont confiance. Les uns comme les autres sont impuissants face aux terribles épidémies de lèpre, de peste ou de variole.

Lutte contre le crétinisme

Dans le courant du 19e siècle, deux enquêtes sont menées sur l'état de santé de la population valaisanne. Elles portent notamment sur le crétinisme, ou endémie thyroïdienne, et cherchent ses causes, sa propagation et les moyens de le combattre.

La propagation du crétinisme n'a pas seulement lieu en Valais, mais dans toute la Suisse. L'une des causes retenues à l'époque est les marais et la grande quantité de gaz hydrogéné et sulfuré qui s'en dégage.

De 8 à 750 médecins

Durant les 19e et 20e siècles, les épidémies qui touchent l'Europe frappent aussi le Valais, comme le choléra, la grippe espagnole ou la fièvre typhoïde. Le manque d'hygiène publique et privée, les préjugés et l'ignorance offrent une voie royale à la contamination.

Au cours du 20e siècle, les choses évoluent de manière spectaculaire, notamment sur le plan de l'hygiène, de l'alimentation et du perfectionnement des soignants. En 200 ans, le canton est passé de 8 à plus de 750 médecins et l'espérance de vie moyenne a progressé de 30 ans à 80 ans environ aujourd'hui.

ATS

À lire aussi...

quizzFoire du Valais: c'est le collège des Creusets qui remporte le quizz du bicentenaire du "Nouvelliste"Foire du Valais: c'est le collège des Creusets qui remporte le quizz du bicentenaire du "Nouvelliste"


rencontresBicentenaire: le débat du "Nouvelliste" sur l'histoire des institutions du ValaisBicentenaire: le débat du "Nouvelliste" sur l'histoire des institutions du Valais

fêteSion: les cafés et restaurants ont réalisé des chiffres historiques lors du bicentenaireSion: les cafés et restaurants ont réalisé des chiffres historiques lors du bicentenaire

Top