07.04.2020, 19:08

Benzidine dans le Rhône: Lonza a su dix ans avant l’Etat du Valais et n’a rien dit

Premium
chargement
La benzidine s'est formée à partir d'autres substances chimiques dans l'ancienne décharge Lonza de Gamsenried, entre Viège et Brigue.

Environnement Le canton a découvert l’existence de la benzidine dans le Rhône en 2018. On apprend aujourd’hui que la Lonza le savait depuis 2008. Décodage.

Nous sommes en 2008 dans le Haut-Valais. A une époque où personne ne parle encore de mercure, la Lonza découvre la présence de benzidine dans le Rhône. Très exactement dans deux pompages destinés à protéger le fleuve d’infiltrations d’eaux en provenance de la décharge de Gamsenried. Là où l’entreprise a déversé des tonnes de produits toxiques entre 1918 et 1978. Là où la benzidine s’est formée à partir de résidus chimiques.

La benzidine est connue pour être hautement cancérigène...

À lire aussi...

PollutionL’eau polluée à la benzidine devra être filtrée avant d’être jetée dans le RhôneL’eau polluée à la benzidine devra être filtrée avant d’être jetée dans le Rhône

EnvironnementLe Grand Conseil valaisan face à la polémique de la benzidineLe Grand Conseil valaisan face à la polémique de la benzidine

SantéValais: deux puits pollués par de la benzidineValais: deux puits pollués par de la benzidine

SantéGuerre des normes autour du danger de la benzidine dans le Haut-ValaisGuerre des normes autour du danger de la benzidine dans le Haut-Valais

EnvironnementHaut-Valais: le traitement de la benzidine coûtera entre 5 et 14 millions de francsHaut-Valais: le traitement de la benzidine coûtera entre 5 et 14 millions de francs

Top