31.03.2020, 17:00

Asperges: les premières blanches valaisannes se pointent

chargement
Les terres sablonneuses de la plaine du Rhône  - comme ici à Saillon - sont prêtes à donner de belles récoltes d'asperges pleine terre.

Agriculture La récolte des asperges blanches a commencé dans la plaine du Rhône. Tout gentiment, mais sûrement.

La saison de l’asperge est officiellement lancée en Valais. L’Interprofession des fruits et légumes (IFELV) annonce en ce dernier jour de mars que la récolte des blanches a démarré un peu partout dans la plaine du Rhône, entre Collombey-Muraz et Sierre. «Les vertes suivront dans les prochaines semaines», indique le secrétaire général de l’IFELV.

500 tonnes de Valaisannes espérées

Si les amateurs ont pu acheter les toutes premières asperges cultivées sous serre il y a déjà trois bonnes semaines, le froid de ces derniers jours a par contre freiné la pousse des légumes cultivés en pleine terre. «Mais nous sommes dans le timing habituel pour ce fruit printanier qui est heureusement disponible jusqu’à la mi-juin», tempère cet agriculteur de Saxon. Avec quelque 71 hectares de cultures – 50 de blanches et 21 des vertes – les 32 producteurs valaisans s’apprêtent à commercialiser environ 500 tonnes. «Avec ses 400 hectares d’aspergières, la Suisse devrait produire 2800 tonnes, alors que la consommation par habitant se situe à 1,4 kg par an», précise Olivier Borgeat.

Crise du coronavirus oblige, la récolte des asperges sera plus délicate cette année, nombre de saisonniers habitués à manier la gouge ne pouvant rallier notre pays cette année. L’écoulement de ce légume printanier risque aussi de causer quelques soucis aux professionnels de la branche, en raison de la fermeture des établissements publics.

«En effet, ces derniers représentent un créneau d’écoulement important des asperges du Valais courant avril et mai», rappelle Olivier Borgeat. «Je vendais près de 40% de ma production auprès des restaurateurs», renchérit ce cultivateur qui devra, en plus, faire sans la traditionnelle Fête de l’asperge de Saillon du 2 mai qui passe à la trappe.

A lire aussi : Au cœur de la cueillette, l’asperge est fêtée avec les honneurs dus à son rang à Saillon

Appelez avant de rendre visite au producteur

Pas question pour autant de baisser les bras. «Malgré la fermeture des restaurants, les consommateurs n’en sont pas moins nombreux; seules leurs habitudes sont modifiées!» espère le secrétaire général de l’IFEVL, qui rappelle que l’asperge connaît un succès grandissant en filière courte. «La grande majorité des producteurs pratique d’ailleurs la vente directe.» 

Compte tenu de la situation exceptionnelle de cette année, l’Interprofession recommande cependant d’appeler le producteur avant de lui rendre visite. Histoire de connaître les disponibilités et les modalités de la vente directe liées aux mesures sanitaires (horaires, accès…) Et puis les commerces de détail – autant les grandes surfaces que les points de vente dans les villages – proposent de plus en plus d’asperges indigènes.
 

En savoir plus : Tout sur l’asperge


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Résumé de la semaine

Ne ratez plus rien de l'actu locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque samedi toutes les infos essentielles de la semaine !

Recevez chaque samedi les infos essentielles de la semaine !

À lire aussi...

Foyers d’infectionPeu d’explications sur les raisons de l’explosion de cas de Covid en ValaisPeu d’explications sur les raisons de l’explosion de cas de Covid en Valais

AnalyseCoups de crayon, prime aux sortants et représentativité: les chiffres étonnants des élections communalesCoups de crayon, prime aux sortants et représentativité: les chiffres étonnants des élections communales

Santé psyEducation positive et enseignement bienveillant: au fond, à quoi bon?Education positive et enseignement bienveillant: au fond, à quoi bon?

PandémieCoronavirus: 8 décès supplémentaires en une semaine en ValaisCoronavirus: 8 décès supplémentaires en une semaine en Valais

CoronavirusLe Valais se referme face à la hausse exponentielle des cas de coronavirusLe Valais se referme face à la hausse exponentielle des cas de coronavirus

Le Valais se referme

La vie sera moins conviviale ces six prochaines semaines en Valais. Le Conseil d’Etat le reconnaît. Mais défend que les...

  21.10.2020 19:09  Coronavirus

Top