08.04.2020, 12:16

Archéologie: une habitation humaine du 4e millénaire avant notre ère découverte à Naters

chargement
Une vue du chantier lorsqu'il était en cours de fouille, à Naters.

histoire Un habitat du Néolithique moyen, qui se développe sur plus de 2’500 m2, a été mis au jour par les archéologues à Naters dans le cadre de l’agrandissement d’un home. C’est le plus important gisement de cette période répertorié dans le Haut-Valais.

A Naters, les archéologues ont mis au jour un habitat du Néolithique moyen (3700-3350 av. J.-C.) qui se développe sur plus de 2’500 m2. Il s’agit du plus important gisement de cette période jamais répertorié dans le Haut-Valais. 

Le site a été découvert et brièvement fouillé en 2004, lors de la construction du nouveau bâtiment de la maison de retraite St. Michael. En février et mars 2020, l’agrandissement de l’EMS a été l’occasion d’analyser une surface de 100 m2 et de découvrir la suite de l’habitat, composé de plusieurs bâtiments.
 

La zone de fouilles est accolée au home. Photo: Archeodunum/OCA 

Mobilier caractéristique

Les recherches ont livré un important mobilier. De la vaisselle décorée en terre cuite, divers objets en silex, ainsi que des outils en cristal de roche ont notamment été trouvés. Il s’agit de témoins caractéristiques du Néolithique moyen.

Les restes d’habitat sont composés d’alignement de poteaux dont ne subsistent que le négatif des bois, de foyers pour la cuisine, de fosses servant soit de dépotoir, soit au stockage. 

2’500 m2 supplémentaires seront encore fouillés. Les étapes se feront en fonction de la suite de la construction du home. 
 

Un fond de pot de stockage en céramique. Photo: Archeodunum/OCA 
 

8 millions de francs de travaux

L’ensemble des travaux archéologiques a été devisé à près de huit millions de francs. Le financement des fouilles sera assuré par le canton et la Confédération. Une demande de classement du site a été déposée auprès de l’Office fédéral de la culture.

Grâce à ce projet et aux fouilles qui doivent encore être entreprises dans le cadre de la construction de l’autoroute entre Sierre et la Souste, le Haut-Valais est amené à devenir une terre de prédilection pour les archéologues. 
 

Les archéologues en train de vidanger des fosses et des trous de poteaux. Photo: Archeodunum/OCA 
 

L’INFO SOLIDAIRE

Dans la situation sanitaire hors norme que nous vivons, la rédaction du «Nouvelliste» se mobilise afin d’accompagner ses lecteurs avec une information précise et fiable. Notre journalisme, professionnel et indépendant, ne bénéficie d’aucune subvention. Nous avons cependant choisi d’ouvrir en libre accès une grande partie de nos contenus touchant aux aspects essentiels et vitaux de cette crise.
Plus que jamais en cette période inédite, l’information a une valeur. Pour nous. Pour vous. Soyons solidaires autour d’elle. http://abo.lenouvelliste.ch
COMMUNIQUÉ

Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Résumé de la semaine

Ne ratez plus rien de l'actu locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque samedi toutes les infos essentielles de la semaine !

Recevez chaque samedi les infos essentielles de la semaine !

À lire aussi...

ArchéologieDécouverte exceptionnelle à Sion, des stèles ornées 3000 ans avant notre èreDécouverte exceptionnelle à Sion, des stèles ornées 3000 ans avant notre ère

Grand ConseilL’archéologie valaisanne mérite d'être  valoriséeL’archéologie valaisanne mérite d'être  valorisée

ArchéologieArchéologie: le Valais déterre son passéArchéologie: le Valais déterre son passé

Top