11.01.2018, 14:00

Aménagement du tunnel de base: le Comité Lötschberg durcit le ton face à Berne

chargement
L'extension du tunnel du Lötschberg (ici le portail sud) ne figure pas au programme d'aménagement 2030-2035 mis en consultation par le Conseil fédéral fin septembre.

 11.01.2018, 14:00 Aménagement du tunnel de base: le Comité Lötschberg durcit le ton face à Berne

Transports Réuni en conférence de presse ce jeudi, le Comité Lötschberg "exige" notamment que l'aménagement du tunnel de base du Lötschberg soit "impérativement" inclus dans le plan 2030-2035 du Conseil fédéral et que l'enveloppe globale de ce plan soit portée à 12 milliards de francs.

"Compte tenu de l’accroissement continu du nombre de voyageurs et de marchandises transportés par rail, il est irresponsable de différer cet aménagement." A quatre jours de la fin de la mise en consultation de l'étape d'aménagement ferroviaire 2030-2035 du Conseil fédéral, le Comité Lötschberg durcit le ton.

Pour rappel, aucune des deux variantes proposées par Berne fin septembre 2017 - l'une à 7 milliards, l'autres à 11,5 milliards de francs - ne prévoyait l'extension du tunnel de base, à voie unique depuis 2007. 

>> A lire aussi: Jacques Melly réagit à l'oubli du Lötschberg

Devant cet "oubli", le Comité Lötschberg, qui réunit les cantons de Berne, Bâle-Ville, Bâle-Campagne, Fribourg, Neuchâtel, Soleure et du Valais, "exige" notamment que l'aménagement du tunnel de base du Lötschberg soit "impérativement" inclus dans le plan 2030-2035 et que l'enveloppe d'investissement globale soit portée à 12 milliards de francs.

>> A lire aussi: Le Lötschberg, une urgence?

"Le tunnel de base du Lötschberg a déjà atteint aujourd’hui ses limites de capacité", déplore le comité, pour qui l’aménagement du tunnel "permet une cadence semi-horaire des trains Intercity et augmente massivement l’efficacité du transport de marchandises."

>> A lire aussi: La cote du Lötschberg remonte


Top