15.02.2019, 10:23

Abattoir de Martigny: 6400 signatures déposées pour sa fermeture

chargement
1/2  

Polémique L’association PEA a remis une pétition exigeant la fermeture de l’abattoir de Martigny. Ce dernier déclare avoir pris des mesures pour améliorer la situation.

L’association Pour l’égalité animale (PEA) a déposé vendredi matin 6400 signatures pour demander la fermeture de l’abattoir de Martigny. PEA a mis en ligne une vidéo montrant le traitement subi par les animaux durant leur abattage. Elle a aussi déposé une plainte pénale dans le cadre de cette affaire. Cette association milite pour la fin du spécisme et réclame l’instauration «d’une société égalitaire pour tous les animaux».

A lire aussi: L’abattoir de Martigny dans le viseur des antispécistes

Des faits illégaux dénoncés

Vendredi matin, huit membres de PEA ont remis les signatures recueillies en ligne en deux jours. C’est Christian Abbet, chimiste cantonal adjoint, qui les a réceptionnées devant le laboratoire cantonal à Sion, en refusant toute déclaration à la presse. Trois agents de police étaient présents devant le laboratoire lors de l’arrivée des militants antispécistes.

Porte-parole de PEA, Fabien Truffer espère que l’abattoir de Martigny sera fermé. «L’abattoir de Rolle a été fermé après la diffusion d’une vidéo alors qu’il y avait beaucoup moins de reproches à faire qu’à Martigny.» Selon lui, «des faits illégaux ont été commis à Martigny; ils sont attestés. D’ailleurs, le simple fait de frapper des animaux n’est pas légal.»

A lire aussi: PEA va bien donner une suite pénale à l’affaire de l’abattoir de Martigny

Des mesures prises à l’abattoir

Du côté de l’abattoir de Martigny, le patron Gaëtan Borgeaud déclare que des mesures ont été prises pour corriger ce qui devait l’être, ce que confirme le vétérinaire cantonal, Eric Kirchmeier. «Depuis ma prise de fonction, en tant que directeur de l’abattoir, soit le 1er janvier 2019, mes collaborateurs ont suivi un audit interne sur la protection des animaux, en date du 10 janvier 2019. Après la diffusion des vidéos, j’ai été contacté par le vétérinaire cantonal, qui nous a demandé de prendre des mesures de correction immédiates lors de la manipulation des animaux. Dès ce moment, nous avons de nouveau sensibilisé tous les collaborateurs sur le ménagement et la manipulation des animaux.»

A lire aussi: Abattoir de Martigny: des vétérinaires choqués

Cette annonce ne convainc pas Fabien Truffer. «Quand il y a surveillance, tout se passe bien. Quand il n’y a pas de surveillance ni de caméra, des libertés sont prises avec la loi.»

 


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

À lire aussi...

PolémiqueAbattoir de Martigny: débat choc sur une vidéoAbattoir de Martigny: débat choc sur une vidéo

MartignyAccusé d’infractions par les antispécistes, l’abattoir de Martigny portera plainte pour effractionAccusé d’infractions par les antispécistes, l’abattoir de Martigny portera plainte pour effraction

Top