15.09.2020, 16:32

A Vétroz, la Poste inaugure un bijou technologique pour distribuer les colis

chargement
A la sortie, les colis sont prêts à partir en direction de tous les villages du Valais et du Chablais vaudois.

Inauguration La Poste a inauguré mardi un nouveau centre de colis dans la zone industrielle de Vétroz. Une réponse à l’augmentation des achats en ligne ces dernières années.

Une sirène retentit. Pas d’inquiétude, elle n’annonce pas un incendie, mais simplement la mise en marche du tapis roulant. Le signal sonore indique que les manutentionnaires peuvent commencer à charger le tapis roulant de cartons.

Dans deux minutes et demie, ceux-ci seront prêts à être embarqués dans un nouveau véhicule qui les rapprochera de leur destinataire final. Bienvenue dans le nouveau centre de colis de la Poste à Vétroz!

Anticiper la demande en ligne

Désormais, c’est dans cette halle industrielle que transiteront l’ensemble des colis en provenance et/ou à destination du Valais et du Chablais vaudois. 8000 en une seule heure. De quoi absorber l’augmentation du commerce en ligne. «Un marché qui connaît une croissance de 6 à 7% chaque année», précise Stephan Luginbühl, responsable de la distribution des colis au sein de la direction de PostLogistics.

En 2019, la Poste a ainsi acheminé 148 millions de colis en Suisse. Une distribution qui a atteint son apogée le mois d’avril dernier, en plein semi-confinement, avec une pointe à 17 millions en un mois.

Le commerce en ligne connaît une croissance de 6 à 7% chaque année.
Stephan Luginbühl, membre de la direction de PostLogistics

 

Pour répondre aux changements des habitudes de consommation, le géant jaune a investi 190 millions de francs dans la construction de quatre nouveaux centres de tri, dont celui de Vétroz. Une stratégie qui vise à fluidifier la logistique et livrer les clients aussi vite que possible. «Nous souhaitions nous rapprocher des régions pour prendre plus de temps pour assurer la manutention des colis», explique Stephan Luginbühl. «A Daillens, il fallait fermer le tri à 2 heures du matin pour assurer la distribution en Valais. Ici, nous pourrons effectuer ce travail jusqu’à 6 heures.»

Une vingtaine d’emplois créés

Le nouveau centre permettra de centraliser les activités de la Poste dans la région. Les sites de distribution de Brigue, de Sierre, de Sion et de Bex ont ainsi fermé leurs portes et vu leurs activités rapatriées à Vétroz. Vingt employés supplémentaires ont même été engagés pour assurer le bon fonctionnement du site. En tout, quelque 150 personnes travailleront dans le centre.

«On critique la Poste de temps en temps, mais c’est parce qu’on l’aime bien», lance Christophe Darbellay, conseiller d’Etat en charge de l’économie et de la formation. Il fait référence aux discussions parfois animées qui entourent les projets de fermeture de bureaux de poste. «On comprend les nécessités de s’adapter, mais il est important qu’elle tienne compte des particularités régionales.»

A leur arrivée, les colis sont déposés sur un tapis roulant. ©Keystone/Laurent Gilliéron

 

Moins de trois minutes pour redistribuer les colis

Le centre de colis de Vétroz a été présenté à la presse comme l’un des plus technologiques du pays. Ce qui est en tout cas certain, c’est que rien n’y est laissé au hasard. Et la logistique impressionne.

Une fois véhiculé jusque dans la halle industrielle, chaque paquet, en provenance et/ou à destination du Valais ou du Chablais vaudois, est déposé sur un tapis roulant. Plus loin, un scanner déchiffre l’adresse (même manuscrite) en quelques instants. La machine sait alors exactement dans quelle section le paquet doit finir sa course. Celui-ci rejoint une plateforme roulante qui s’activera au bon moment pour que le carton glisse en dehors de la chaîne. Temps de trajet? Deux minutes et demie.

Il ne reste alors plus qu’à empiler les colis dans des camionnettes ou des camions, en fonction de leur destination finale.

Les tapis roulants peuvent être allongés jusque dans les camionnettes, facilitant grandement le travail de chargement et de déchargement. ©Keystone/Laurent Gilliéron

 

Le déchargement dans une aile, le chargement dans l’autre, les camions d’un côté et les camionnettes de l’autre: tout est pensé pour fluidifier le trafic autour du bâtiment. ©Keystone/Laurent Gilliéron


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Résumé de la semaine

Ne ratez plus rien de l'actu locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque samedi toutes les infos essentielles de la semaine !

Recevez chaque samedi les infos essentielles de la semaine !

À lire aussi...

SantéEvolène devient la 29e commune valaisanne labellisée «en santé»Evolène devient la 29e commune valaisanne labellisée «en santé»

Evolène labellisée commune en santé

Avec la remise du diplôme «commune en santé» aux Evolénards, ce sont désormais plus de 197’000 Valaisans qui vivent...

  19.09.2020 19:00
Premium

DistinctionSion: le parking couvert de l’hôpital de Sion reçoit le «Label Bois Suisse»Sion: le parking couvert de l’hôpital de Sion reçoit le «Label Bois Suisse»

Chronique«Suis-je bécasse?» Dans le viseur de Stéphanie Germanier«Suis-je bécasse?» Dans le viseur de Stéphanie Germanier

Suis-je bécasse?

Je suis téméraire, au pire, bécasse. Mais allez, je me lance. A deux jours de l’ouverture de la chasse et à une semaine...

  19.09.2020 05:30
Premium

Chronique«Si même Jean-Pierre saoule». Le grain de sel d’Alexia Philippoz«Si même Jean-Pierre saoule». Le grain de sel d’Alexia Philippoz

«Si même Jean-Pierre saoule»

Trente-trois ans sans prompteur. Des milliers de bonjour. Des millions de téléspectateurs. Et bientôt un dernier au...

  18.09.2020 20:00

SantéEMS de Saxon: plaintes contre le lanceur d’alerte tandis que son avocat saisit le Tribunal administratif fédéralEMS de Saxon: plaintes contre le lanceur d’alerte tandis que son avocat saisit le Tribunal administratif fédéral

Top