12.02.2020, 18:00

A Sion, une nouvelle expo nous apprend que seuls les Suisses disent «bec» au lieu de «bisou»

Premium
chargement
Madeleine Betschart, directrice du Centre Dürrenmatt Neuchâtel, propose une exposition à la découverte des helvétismes.

Bizarreries La nouvelle exposition des Arsenaux nous fait oublier la «fricasse» en partant à la découverte des helvétismes, ces mots spécifiques à la Suisse qui font la fierté de notre pays.

Il n’y a qu’en Suisse qu’après «souper», on couvre sa «camisole» pour manger des «merveilles»dans la «fricasse», histoire de ne pas devoir «poutzer» le «cheni» sur les «catelles». Vedettes de la dernière exposition des Arsenaux à Sion, les helvétismes nous renvoient à la richesse de notre patrimoine linguistique.

Parmi ces petits mots et ces expressions qui n’existent que chez nous, il y a les plus connus, le «natel», le chiffre «septante» ou la «panosse». Mais saviez-vous que nous étions les seuls à dire «bec» au...

À lire aussi...

InaugurationSion: la nouvelle vie des Arsenaux commenceSion: la nouvelle vie des Arsenaux commence

Top