12.07.2018, 16:30

Sion: le scanner dernier cri prend l'air

chargement
1/3  

 12.07.2018, 16:30 Sion: le scanner dernier cri prend l'air

Santé Le groupe 3R – Réseau radiologique romand – a réceptionné ce jeudi à Sion le premier modèle commercialisé au monde du scanner spectral GE Revolution Frontier. Livré par la voie des airs.

Le premier modèle commercialisé au monde du scanner spectral GE Revolution Frontier est valaisan! Le groupe 3R – Réseau radiologique romand – a en effet installé en ses murs sédunois cette installation à l’avant-garde de l’imagerie diagnostique et interventionnelle, ainsi que de la radioprotection en ayant recours à… une grue.

Moins de bruit

«Ce scanner permet notamment de réduire significativement la dose d’irradiation pour les patients et de réaliser des infiltrations à basse dose en temps réel», explique le Dr Hugues Brat, directeur médical de 3R. Les patients bénéficieront également d’un confort accru grâce à une diminution du bruit de 25% et à un délai de restitution des images deux fois plus court.

Le groupe fondé et présidé par le docteur Dominique Fournier a consenti «un investissement important pour le Valais et au-delà pour offrir cet équipement high-tech de proximité». Ce nouveau scanner représenterait ainsi un coût deux fois plus élevé qu’un modèle standard, soit un montant supérieur au million de francs.

Du côté de l’Hôpital du Valais, cette nouvelle offre ne suscite pas de trop grandes inquiétudes. «Nous n’avons pas de besoins spécifiques dans ce domaine et pour cause. L’Hôpital du Valais a acquis un IRM 3 Tesla dernière génération qu’il exploitera bientôt en partenariat avec l’Ecole polytechnique fédérale de Lausanne», dévoile le directeur général Eric Bonvin.

 


À lire aussi...

Les grands travauxSion: un IRM de cinq tonnes livré par les airsSion: un IRM de cinq tonnes livré par les airs

Top