08.07.2020, 05:30
Lecture: 5min

A Sion, elle ouvre une infirmerie gratuite pour les personnes en précarité

Premium
chargement
Après des missions pour le CICR et Médecins du Monde, Aline Pellerin a souhaité tendre la main aux personnes dans la précarité en Valais.

Action sociale Aline Pellerin vient d’ouvrir à Sion un centre d’accueil pour les personnes vulnérables où elle prodigue des soins médico-infirmiers gratuits. Le projet serait une première pour le Valais.

Elle est incapable de ne rien faire. Depuis qu’elle est gamine. Tenter d’atténuer, même si ce n’est qu’un tout petit peu, la souffrance de l’autre, c’est son évidence. Son combat.

Aline Pellerin l’a mené en mission en Centrafrique avec le Comité international de la Croix-Rouge (CICR) et dans les camps de réfugiés grecs avec Médecins du Monde. Aujourd’hui, c’est vers la vulnérabilité d’ici que l’infirmière se tourne. Celle que l’on voit peut-être moins, mais qui...

À lire aussi...

Le sourire du jourCoronavirus: à Sion, des repas pour ne pas abandonner les personnes en précaritéCoronavirus: à Sion, des repas pour ne pas abandonner les personnes en précarité

Série 3/3Précarité: en Valais, le tiers des pauvres travaillentPrécarité: en Valais, le tiers des pauvres travaillent

Série 1/3Précarité en Valais: un quinquagénaire témoigne de sa descente aux enfersPrécarité en Valais: un quinquagénaire témoigne de sa descente aux enfers

NOELLes restos du cœur, baromètre de la précarité en ValaisLes restos du cœur, baromètre de la précarité en Valais

Top