02.02.2020, 12:30

A Sion, des bisous et des câlins contre l'homophobie

chargement
Le Kiss-In a rassemblé 70 personnes ce samedi sur la place de la Planta.

manifestation Un Kiss-In a eu lieu ce samedi à Sion. 70 personnes se sont échangé de l'amour pour lutter contre la haine à l'encontre de la communauté LGBTQI. Le rassemblement était organisé dans le cadre de la campagne pour un oui à la loi anti-homophobie le 9 février.

De l’amour contre la haine. Des câlins et des baisers comme armes pour lutter contre l’homophobie. Ce samedi à Sion, ils étaient environ septante à s’embrasser et à se prendre dans les bras sur la place de la Planta.

Le rassemblement, appelé Kiss-In, était organisé dans le cadre de la campagne pour un oui à la loi anti-homophobie le 9 février.

A lire aussi : 9 février: ils se mobilisent contre l’homophobie

Les participants ont formé un coeur géant sur la Planta (Fanhy Baudin).

«Se tenir la main est encore une prise de risques»

«Nous voulions montrer qu’il est possible de s’aimer en public, peu importe qui l’on aime. Pour les LGBTQI, rien que de se tenir la main dans la rue est encore une prise de risques. Nous voulons que cela change», explique Lucas Schauenberg, membre du comité valaisan «Contre les discriminations – Oui». 

Après les discours officiels et les bisous, les participants se sont donnés la main pour former un coeur géant aux couleurs de l’arc-en-ciel LGBTQI. 


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

À lire aussi...

DiscriminationVotations du 9 février: les grands partis, sauf l’UDC, veulent des limites claires à l’homophobieVotations du 9 février: les grands partis, sauf l’UDC, veulent des limites claires à l’homophobie

Votation populaireLoi sur l’homophobie: l’UDC du Valais romand fait campagne, mais sans le sonLoi sur l’homophobie: l’UDC du Valais romand fait campagne, mais sans le son

Top