03.08.2020, 17:00

A Salquenen, fenaison rime avec tradition et intégration

Premium
chargement
Musa, Karim et Luis entourent Violaine Leyat de la SWO, une fondation zurichoise pour l’économie et l’écologie.

Reportage Une association qui engage des requérants d’asile vient en aide au canton pour faucher à l’ancienne et à la main une parcelle située dans une zone protégée.

Le geste est sûr, précis et assuré. Ils sont huit, faux ou râteau à la main, accrochés au coteau de Salquenen. La dernière semaine du mois de juillet, ils ont bravé la chaleur et moissonné à l’ancienne un pâturage situé dans une zone protégée.

Si le projet est subventionné par le canton du Valais, il est mené par la SWO, une fondation zurichoise pour l’économie et l’écologie, dont la particularité est d’engager, à la...

À lire aussi...

PatrimoineNendaz: le bisse de Chervé ou le salut des pierres sèchesNendaz: le bisse de Chervé ou le salut des pierres sèches

Top