01.03.2018, 13:47

Avant le débat au Grand Conseil, les opposants à Rhône 3 remettent en cause tout le projet

chargement
Le Rhône, objet de toutes les attentions la semaine prochaine au Grand Conseil.

Bras de fer Grégory Logean (UDC) et Xavier Moret (PLR) ne font plus confiance à l'Etat du Valais au sujet de Rhône 3. Accompagnés de Jacques Bonvin, l'ancien chef du projet côté vaudois, les deux députés affirment que les coûts et les risques ont été gonflés dans le but d'obtenir des subventions. Un point de vue que rectifient les responsables valaisans et vaudois.

Le débat au Grand Conseil n'aura lieu que la semaine prochaine, mais déjà, les opposants au projet Rhône 3 affûtent les armes. Les députés UDCGrégory Logean et PLRXavier Moret ont dit jeudi en conférence de presse tout le mal qu'ils pensaient du dossier.

Ils contestent la répartition des coûts du chantier qui seront discutés la semaine prochaine au Grand Conseil. Des débats qui auront lieu dans le cadre de la loi sur le financement de Rhône 3 et qui prévoient de faire passer à la caisse communes et propriétaires fonciers. Mais ils remettent en doute par la même occasion le montant global de la facture à 3,4 milliards et même l'ampleur de la transformation du Rhône.

>> A lire aussi: la facture passe à 3,4 milliards

Une autre école

A leurs côtés, l'ancien chef de projet Rhône 3 pour le canton de Vaud, Jacques Bonvin, a expliqué qu'en 2008 déjà, le coût de plus de trois milliards du chantier était connu, même si les Valaisans ont voté en 2015 sur un montant annoncé de deux milliards. L'ingénieur estime également que ses études qui planchaient sur un projet plus modeste n'ont jamais été prises en compte quand bien même celui-ci aurait coûté trois fois moins cher et aurait été réalisable trois fois plus rapidement.

«Il ne faut pas confondre variantes «pas étudiées» et «pas retenues». Oui, toutes les variantes ont été étudiées il y a dix ans, mais elles n’ont pas toutes été retenues. Celles qui ont été écartées ne respectaient pas les aspects techniques, les lois ou alors n’assuraient pas la sécurité des habitants de la plaine», rectifie Tony Arborino, chef du Service de la correction du Rhône.

Son homologue vaudois, Philippe Hohl, parle, lui, d'une excellente collaboration entre les deux cantons sur le dossier. «Monsieur Bonvin avait une conception des travaux qui n'étaient ni celle de l'Office fédéral de l'environnement, ni celle de l'Etat de Vaud, ni celle de l'Europe de l'ouest tout entière en fait. C'est d'ailleurs pour cela qu'il était parti», explique le chef de service actuel. Pour faire court, l'ingénieur est de ceux qui estiment qu'il ne faut pas élargir les cours d'eau, contrairement à la tendance actuelle.

Un débat fleuve

Reste que pour les opposants à Rhône 3, l'Etat aurait gonflé les coûts et les risques dans le seul but d'obtenir des subventions de Berne. Une position qu'ils défendront la semaine prochaine en plénum. Si Xavier Moret émet des doutes en son propre nom et en tant qu'agriculteur, l'UDC a, elle, d'ores et déjà annoncé que le groupe exigerait un référendum facultatif sur la question du financement.

>> A lire aussi: l'UDC veut que les Valaisans votent


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Résumé de la semaine

Ne ratez plus rien de l'actu locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque samedi toutes les infos essentielles de la semaine !

Recevez chaque samedi les infos essentielles de la semaine !

À lire aussi...

FiscalitéLe covid-19 favorise l’installation de riches étrangers en ValaisLe covid-19 favorise l’installation de riches étrangers en Valais

Effet «covid» sur les forfaits fiscaux

Ses derniers mois, les communes valaisannes qui ont beaucoup de forfaits fiscaux constatent un effet «covid». Le nombre...

  05.08.2020 05:30
Premium

SoulagementTourisme: la Belgique retire le Valais de sa liste rougeTourisme: la Belgique retire le Valais de sa liste rouge

NavigationLéman: cure de jouvence et régime minceur pour le «Rhône»Léman: cure de jouvence et régime minceur pour le «Rhône»

Cinéma: les sorties de la semaine sur le grand écranCinéma: les sorties de la semaine sur le grand écran

Cinéma: les sorties de la semaine

Par les temps qui courent, les films en sortie ne sont pas légion. A tort ou à raison, les distributeurs et...

  04.08.2020 20:00
Premium

Direction OberwallisDans le carnotzet du «Walliser Bote» et de Radio Rottu OberwallisDans le carnotzet du «Walliser Bote» et de Radio Rottu Oberwallis

Top