25.08.2015, 13:54

900 Valaisans vont arrêter de fumer

chargement
C'est sur cette page Facebook que 900 Valaisans se sont engagés à arrêter la cigarette.

 25.08.2015, 13:54 900 Valaisans vont arrêter de fumer

Par Christine SAVIOZ

VALAIS L'opération "J'arrête de fumer" lancée par le CIPRET-Valais a attiré près de 900 personnes décidées à cesser la cigarette. Début de cette nouvelle aventure sans tabac: le 7 septembre.

Neuf cents Valaisans arrêteront de fumer le 7 septembre prochain. C'est la promesse publique qu'ils ont faite via la page Facebook "J'arrête de fumer" lancée par le CIPRET Valais (Centre d'Information pour la Prévention du Tabagisme) en février dernier. Dans cette opération unique en Suisse, une grande majorité de femmes (deux tiers des candidats), entre 25 et 34 ans. "C'est réjouissant, car c'est un public que nous voulions toucher", explique Roland Savioz, spécialiste des réseaux sociaux. 

Ils seront suivis par le CIPRET pendant six mois

Les bientôt ex fumeurs seront suivis par le CIPRET Valais pendant six mois. Concrètement, ils recevront tous les jours des messages sur leur page Facebook pour les inciter à tenir le coup. "Nous allons leur expliquer ce qu'ils vont vivre à tel moment de l'arrêt de la dépendance. Par exemple, les trois premiers jours sont assez difficiles car il y a un réel manque physique", explique Alexandre Dubuis, le responsable du CIPRET Valais.

"J'ai deux enfants de 20 et 32 mois, il faut vraiment que j'arrête"

Les participants viennent d'horizons divers mais tous ont une forte motivation de cesser la cigarette. "Cela fait douze ans que je fume, ce serait quand même bien que j'arrête, d'autant plus que j'ai deux enfants de 20 et 36 mois", raconte par exemple Laetitia Monnet, 26 ans, de Sion.

Les initiateurs du projet-pilote sont conscients que tous les participants ne réussiront pas forcément à arrêter définitivement la cigarette. "Si la moitié des personnes parviennent à arrêter de fumer, ce sera un succès pour nous", note Roland Savioz.

Découvrez les témoignages de plusieurs autres participants dans nos éditions papier et numériques de mercredi.


Top