04.12.2019, 05:30
Lecture: 9min

40 ans à être les murs porteurs de l’hôpital de Sion: ces collaborateurs fidèles au poste depuis le début

Premium
chargement
L'hôpital de Sion ouvrait il y a quarante ans et eux, ils étaient là.

Anniversaire Dans la brume automnale de Champsec, il n’a jamais passé inaperçu. L’hôpital de Sion ouvrait ses portes aux patients il y a quarante ans jour pour jour. Et eux, ils étaient là. Les petites mains, les grandes dames, les hommes de l’ombre qui fêtent aujourd’hui leurs quatre décennies de service et de fidélité à l’établissement. Rencontre.

Tout rond, tout orange et là, posé dans la cambrousse sédunoise, l’hôpital de Sion défrayait la chronique en 1979 à l’heure d’accueillir ses premiers patients. Des patients qui avaient été, il y a quarante ans jour pour jour, transférés par l’armée depuis Gravelone.

Tout rond, tout orange et désormais un peu moins esseulé dans le quartier de Champsec, l’établissement...

À lire aussi...

FermetureClap de fin pour l’hôpital de Monthey après 85 ans d’existenceClap de fin pour l’hôpital de Monthey après 85 ans d’existence

InaugurationHôpital de Sion: un nouveau parking d’environ 1200 placesHôpital de Sion: un nouveau parking d’environ 1200 places

Top