30.10.2018, 11:56

Vie après la mort: les Suisses ne croient plus à l'image biblique de l'enfer et du paradis

chargement
L'image biblique de l'enfer et du paradis ne convainc plus les Suisses.

religion Qu'y a-t-il après la mort? Cette question hante l'humanité depuis des millénaires. En 2018, un Suisse sur trois pense qu'il n'y a plus rien du tout. Un sur dix croit encore à l'enfer et au paradis ou à la réincarnation.

Enfer ou paradis: seul un Suisse sur dix croit à l'image biblique de la vie après la mort, selon un sondage. Pour plus d'un tiers de la population (35%), tout s'arrête après la mort.

Certains préfèrent des croyances moins communes. Ainsi, 7% façonnent un monde sans Dieu dans lequel ils retrouveront leurs proches, 9% croient en la réincarnation et 17% se font une autre opinion encore sur la vie après la mort, explique le mensuel Christianisme Aujourd'hui dans un communiqué diffusé mardi.

Pour Laurent Amiotte-Suchet, sociologue des religions à l’Université de Lausanne, cité dans la publication, les résultats du sondage répartissent la population en trois catégories quasiment égales. Un tiers des personnes répondent "rien", un tiers "quelque chose", un dernier tiers "autre chose".

Tous au paradis?

Hommes et femmes n'ont pas la même opinion sur la question. Selon le sondage, réalisé par l'institut Link pour le mensuel, près d'un homme sur deux pense que la mort est une fin définitive. Moins d'un tiers des femmes sont du même avis.

Un fossé se dessine également entre les générations lorsque l'on aborde la question de l'enfer et du paradis. Contrairement à ce que l'on pourrait penser, les personnes les plus âgées sont deux fois moins nombreuses à croire qu'il existe un paradis ou un enfer après la mort, note le mensuel.

Cette même tranche d'âge pense davantage qu'il n'y a rien après la mort que le reste de l'échantillon de la population interrogée. Les trentenaires et les jeunes quadragénaires sont ceux qui croient le moins au néant après la vie, avec moins d'un tiers de réponses positives.

L'enquête a été menée du 31 août au 10 septembre auprès de 1052 personnes de 15 à 79 ans de Suisse romande et alémanique.

ATS

Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Résumé de la semaine

Ne ratez plus rien de l'actu locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque samedi toutes les infos essentielles de la semaine !

Recevez chaque samedi les infos essentielles de la semaine !

À lire aussi...

CroyancesReligion: en Suisse, quatre personnes sur cinq partagent la foi de leurs parentsReligion: en Suisse, quatre personnes sur cinq partagent la foi de leurs parents

ReligionReligion: pour la première fois, une femme est à la tête de l'Union vaudoise des associations musulmanesReligion: pour la première fois, une femme est à la tête de l'Union vaudoise des associations musulmanes

high-techReligion connectée: payer la quête avec une carte de crédit sans contact, c'est possible à ParisReligion connectée: payer la quête avec une carte de crédit sans contact, c'est possible à Paris

ReligionsBerne: le cimetière de la ville est le premier de Suisse à abriter des carrés pour les cinq religions mondialesBerne: le cimetière de la ville est le premier de Suisse à abriter des carrés pour les cinq religions mondiales

prosélytismeReligion: les Etats mettent en veilleuse l'interdiction de la distribution de corans dans les rues suissesReligion: les Etats mettent en veilleuse l'interdiction de la distribution de corans dans les rues suisses

Top