27.01.2020, 08:05

Vaud: alerte à la bombe à l’hôpital intercantonal de Payerne provoquée par un adolescent

chargement
Moment de panique à l'hôpital de Payerne vendredi 24 janvier.

Malentendu L’alerte à la bombe à l’hôpital intercantonal de Payerne (VD) a été causée par un adolescent. Ce dernier souffre de troubles du comportement et a été remis à ses parents.

Un individu suspect avait été mis en fuite à l’Hôpital intercantonal de Payerne (VD) le 24 janvier. Ses propos avaient fait craindre la présence d’explosifs. Plusieurs étages de l’établissement de soins avaient été fouillés par la Police cantonale vaudoise, mais aucun objet dangereux n’avait été découvert.

L’individu a finalement été identifié et il s’agit d’un adolescent mineur de la région. Ce dernier souffre de troubles du comportement. Il a été entendu par des inspecteurs de la police de sûreté sous l’autorité du Tribunal des mineurs. Son comportement et ses propos auraient généré un malentendu. A aucun moment, il n’a eu l’intention de mettre en alerte la population. Le jeune homme a été remis à ses parents.


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

À lire aussi...

opération de policeVaud: alerte à la bombe à l’Hôpital intercantonal de la Broye à PayerneVaud: alerte à la bombe à l’Hôpital intercantonal de la Broye à Payerne

MenaceLiechtenstein: évacuation d'un casino après une alerte à la bombeLiechtenstein: évacuation d'un casino après une alerte à la bombe

Alerte à la bombeZurich: un suspect arrêté après une alerte à la bombe à la Street ParadeZurich: un suspect arrêté après une alerte à la bombe à la Street Parade

dangerObwald: une alerte à la bombe dans un bus entraîne la fermeture de la route du BrünigObwald: une alerte à la bombe dans un bus entraîne la fermeture de la route du Brünig

Fausse alerteAéroport de Genève: la femme à l'origine de la fausse alerte à la bombe devra bien payer 88'495 francsAéroport de Genève: la femme à l'origine de la fausse alerte à la bombe devra bien payer 88'495 francs

Top