15.12.2017, 07:56

Une "voyageuse du djihad" présumée jugée par le Tribunal pénal fédéral de Bellinzone

chargement
L'acte d'accusation détaille à quel point la femme s'est identifiée à l'Etat islamique.

TERRORISME Une femme de 31 ans originaire de Winterthour (ZH) répond de ses actes ce vendredi devant le Tribunal fédéral de Bellinzone (TI). Présumée "voyageuse du djihad", elle a été arrêtée le 2 janvier 2016 à la frontière entre la Syrie et la Turquie.

Une présumée "voyageuse du djihad" suisse répond de ses actes ce vendredi devant le Tribunal pénal fédéral de Bellinzone (TI). L'acte d'accusation montre que la femme s'est fortement identifiée à l'Etat islamique (EI). Il évoque aussi son rejet du système suisse.

Cette femme de 31 ans, originaire de Winterthour (ZH), est accusée de violations de la loi fédérale sur l'interdiction des groupes "Al-Quaïda" et "Etat islamique". Fin 2015, alors qu'elle vivait en Egypte avec son fils de 4 ans, cette Suissesse aurait vendu toutes ses possessions pour financer son voyage à Raqqa, en Syrie.

>> À lire aussi :Lutte contre le terrorisme: le Conseil fédéral veut plus de sévérité face aux personnes à risque

Elle aurait déboursé 12'000 francs pour un périple organisé par des trafiquants, qui l'auraient menée de Marsa Matrouh, en Egypte, jusqu'en Crète. Elle aurait ensuite pris l'avion jusqu'à Athènes. De là, elle serait arrivée en Turquie dans le but de passer en Syrie pour se joindre à l'organisation Etat islamique dans la ville de Raqqa.

Mais elle a été arrêtée le 2 janvier 2016 à la frontière avec la Turquie. Ce qui ne l'a pas empêchée de tenter encore par deux fois de joindre la Syrie, écrit le Ministère public de la Confédération (MPC) dans son acte d'accusation. À chaque tentative, elle a été renvoyée. Par ses actes, elle a soutenu l'existence et l'activité criminelle de l'EI, estime le MPC.

Radicalisée

L'acte d'accusation détaille à quel point la femme s'est identifiée à l'organisation extrémiste. Convertie à l'islam en 2009, elle s'est peu à peu radicalisée par le biais d'Internet, notamment avec les films du prédicateur allemand Pierre Vogel.

Depuis, elle est convaincue que chaque musulman a le devoir de rejoindre l'EI et de le soutenir. Elle pense que la meilleure voie est de vivre selon la loi islamique. Elle s'est détachée des valeurs occidentales et ne se voit pas d'avenir en Suisse, un pays qu'elle rejette, de même que son ordre juridique et son gouvernement.

Attaque en Suisse

Elle est également convaincue, poursuit l'acte d'accusation, que la Suisse est en guerre avec l'EI. Pour cette raison, elle se dit favorable à ce qu'un attentat soit commis en Suisse.

ATS

Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

À lire aussi...

réactionLa Suisse lance un plan de prévention contre le terrorisme et la radicalisationLa Suisse lance un plan de prévention contre le terrorisme et la radicalisation

menaceTerrorisme: une centaine de personnes considérées à risque par les renseignements suissesTerrorisme: une centaine de personnes considérées à risque par les renseignements suisses

JournauxRevue de presse: milliard de cohésion, cyberguerre et terrorisme en Romandie au menu des journaux de ce dimancheRevue de presse: milliard de cohésion, cyberguerre et terrorisme en Romandie au menu des journaux de ce dimanche

TerrorismeTerrorisme: six Syriens soupçonnés de préparer un attentat ont été arrêtés en AllemagneTerrorisme: six Syriens soupçonnés de préparer un attentat ont été arrêtés en Allemagne

Top