14.03.2018, 00:01

Une thérapie plutôt que l’internement à vie

Abonnés
chargement
Le procès du quadruple meurtrier de Rupperswil devrait durer jusqu’à vendredi.

 14.03.2018, 00:01 Une thérapie plutôt que l’internement à vie

Par ATS

RUPPERSWIL Des experts croient un traitement possible pour le quadruple meurtrier, jugé depuis hier.

Le procès du quadruple meurtrier de Rupperswil (AG) s’est ouvert hier. Le prévenu (34 ans) a, face au président du Tribunal de district de Lenzburg, qui siège à Schafisheim (AG) pour l’occasion, admis les faits.

Le 21 décembre 2015, à Rupperswil, le prévenu a égorgé une mère de famille...

Vous avez lu gratuitement
une partie de l'article.

Pour lire la suite :

Profitez de notre offre numérique dès Fr 2.- le 1er mois
et bénéficiez d'un accès complet à tous nos contenus

Je profite de l'offre !
Top