07.05.2019, 11:11

Une radio française qui agace les Suisses, des mots helvètes intrigants et les Tesla de la police bâloise… l’actu suisse vue du reste du monde

chargement
Chaque semaine, nous parcourons les médias du monde pour voir ce que nos confrères ont retenu de l'actualité suisse.

Revue de presse Les médias internationaux se sont intéressés à la Suisse cette semaine. On apprend notamment qu’une radio française agace des élus suisses, que la langue helvète intrigue dans l’Hexagone ou que la Garde suisse peine à trouver des soldats.

Une radio française qui agace

En Suisse, avertir les automobilistes de la présence des contrôles de vitesse est illégal. Mais pas en France. Plein Air, une petite radio locale installée dans le Haut-Doubs, ne se gêne donc pas pour indiquer les emplacements des radars helvétiques aux travailleurs frontaliers.

Une habitude qui agace quelques élus et fonctionnaires suisses, comme l’explique Le Parisien.  «Il y a aujourd’hui un vrai problème avec cette radio française qui annonce aux automobilistes l’emplacement des radars en Suisse ce qui est interdit depuis 2013.», a réagi Jacques-André Aubry, député au Grand conseil jurassien, lors d’une séance parlementaire.

 

 

Interrogé par Le Parisien, le PDG de la radio Plein Air se dit étonné par la tension helvétique. «On fait un point toutes les quatre heures sur l’état des routes, explique Sébastien Widmer. Si on écoute les protestations suisses, on a l’impression que l’on donne constamment des informations sur leurs radars, alors que c’est très marginal. Mais le plus étonnant est que l’on n’a été contacté par personne côté suisse pour évoquer ce problème. Si on nous demande de ne plus donner ces infos, je pense que nous arrêterons. »

 

Parlez-vous le suisse?

À l’occasion d’une exposition qui explique les helvétismes à la fondation Dürenmatt de Neuchâtel, la chaîne France 3 s’est intéressée aux mots suisses. L’émission Alpexpress s’est ainsi amusée à essayer de comprendre certains de ces helvétismes. «Votre téléphone portable devient chez eux votre Natel, une biscotte une swiesback et une serpillière une panosse !»

 

 

D’autres termes passent ainsi sous la loupe des journalistes, plutôt intrigués: «les mots jouent donc régulièrement à sauter les frontières internes du pays. Ils s’invitent dans les conversations entre Valaisans, Jurassiens ou Genevois, pour mieux les unir… quitte à nous laisser, nous le tenant du français «officiel» un brin déconcerté !

 

La garde Suisse recrute

Ce lundi, 23 nouveaux soldats ont été assermentés au sein de la Garde suisse, au Vatican. L’occasion pour plusieurs médias hispaniques de relever l’inquiétude qui règne au sein de la plus petite armée du monde, qui peine à recruter des membres. Le commandant Christoph Graf l’a reconnu lors d’une conférence de presse: «C’est notre grand défi, trouver des gardes».

 

 

«Pour recruter, la Garde suisse a ouvert des comptes sur les réseaux sociaux pour montrer son activité quotidienne», rapporte le quotidien espagnol Las Provincias

Mais pourquoi y a-t-il moins de candidats? À cause de la bonne santé de l’économie et du déclin du catholicisme en Suisse, explique La Vanguardia. «Il est difficile pour un jeune homme d’abandonner les hauts salaires du pays et de s’éloigner de sa famille et de ses amis pour un salaire égal à celui de la police italienne, environ 1500 euros par mois».

 

La police de Bâle a reçu ses Tesla

Ce n’est pas un scoop, étant donné que la presse suisse en a déjà parlé: depuis quelques jours, les trois premières voitures électriques Tesla de la police de Bâle-Ville peuvent patrouiller. Si le choix de ce modèle a interpellé dans le pays, principalement en raison d’un prix exorbitant, il a aussi suscité l’intérêt au-delà de nos frontières, notamment dans la presse française et allemande.

 

 

«Les forces de l’ordre de la ville suisse viennent de recevoir des Model X 100 D. Elles vantent les performances de ces voitures californiennes et leur coût d’utilisation modéré», rapporte Le Figaro. Selon le site allemand Netzwelt qui cite un magazine américain, les Tesla suscitent un intérêt croissant parmi les polices du monde entier. Celle du Luxembourg possède déjà deux modèles.

 

 

 

 

 

 

 

 

 


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

À lire aussi...

REVUE DE PRESSEJeune homme flashé en faisant un sprint, une Landsgemeinde qui intrigue ou du waterslide à 2200 m d’altitude… l’actu suisse vue du reste du mondeJeune homme flashé en faisant un sprint, une Landsgemeinde qui intrigue ou du waterslide à 2200 m d’altitude… l’actu suisse vue du reste du monde

Revue de presseUne langue suisse méconnue, des alarmes subventionnées et le premier réseau 5G européen… l’actu suisse vue du reste du mondeUne langue suisse méconnue, des alarmes subventionnées et le premier réseau 5G européen… l’actu suisse vue du reste du monde

Revue de presseUn détecteur de vin bouchonné, un spot de prévention choc et le meurtre d'une Britannique… l’actu suisse vue du reste du mondeUn détecteur de vin bouchonné, un spot de prévention choc et le meurtre d'une Britannique… l’actu suisse vue du reste du monde

Top