24.09.2020, 00:01

«Une porte ouverte à l’arbitraire»

Premium
chargement
Nadja Capus, professeure de droit pénal, et 62 de ses collègues ont signé une lettre ouverte aux sénateurs. Elle critique la nouvelle loi sur le terrorisme sur laquelle ils devront se prononcer.

JUSTICE Dans une lettre ouverte, plus de soixante professeurs de droit dénoncent la nouvelle loi antiterroriste.

«C’est un appel de dernière minute aux parlementaires!» Nadja Capus, professeure de droit pénal à l’Université de Neuchâtel, est alarmée. Aux côtés de 62 collègues, elle a signé une lettre ouverte adressée aux parlementaires. Le document veut les rendre attentifs aux problèmes graves qu’une éventuelle adoption de la loi sur les «mesures policières de lutte contre le terrorisme»...

À lire aussi...

INTÉGRITÉLa poussière de LafargeHolcimLa poussière de LafargeHolcim

La poussière de LafargeHolcim

L’entreprise suisse gère une usine au Nigeria. Des particules dans l’air exposent la santé des habitants à des...

  26.10.2020 00:01
Premium

live
MONDECoronavirus: toutes les nouvelles du dimanche 25 octobreCoronavirus: toutes les nouvelles du dimanche 25 octobre

SUISSETremblement de terre dans le canton de Glaris, accident de parapente à SchwarzseeTremblement de terre dans le canton de Glaris, accident de parapente à Schwarzsee

CirculationChutes de pierres: la route du col du Susten fermée jusqu’à nouvel ordreChutes de pierres: la route du col du Susten fermée jusqu’à nouvel ordre

AddictionsAddictions: augmentation des interdictions de jeux dans les casinos et en ligneAddictions: augmentation des interdictions de jeux dans les casinos et en ligne

Top