02.06.2017, 07:49

Un Américain a traversé la Suisse des Grisons à Genève en courant pour demander sa fiancée en mariage

chargement
L'Américain a apprécié les Alpes.

Défi Un Américain a couru à travers la Suisse à raison de 50 kilomètres par jour. Parti des Grisons, il a rejoint Genève après 10 jours d'effort. Il voulait prouver son amour à sa fiancée qu'il a demandée en mariage à son arrivée.

Dix jours. C'est le temps qu'il aura fallu à Izyaslav Koza, un Américain de 33 ans, pour traverser la Suisse en courant. Parti en date du 22 mai de Müstair, dans les Grisons, ce Moldave d'origine a rallié la commune de Chancy, dans le canton de Genève, le 31 mai.

 

 

Equipé simplement d'un sac à dos contenant nourriture, eau et vêtements, il a parcouru 50 kilomètres en moyenne chaque jour. Tous les soirs, il dormait à l'hôtel pour récupérer au maximum avant l'étape du lendemain. Son périple lui a fait traverser quelques-uns des plus beaux coins du pays.

Après le Parc national suisse, Davos et Zurich, le marathonien a rejoint la Suisse romande en passant notamment par Bienne et Neuchâtel. "C'est incontestablement le plus beau pays. Chaque jour, vous faites face à des montagnes ou des lacs, s'extasie l'Américain dans The Local. Lorsque vous traversez une partie ennuyeuse d'un pays, c'est plus difficile psychologiquement, mais la Suisse n'a aucun problème de ce type, parce que tout y est beau."

 
 

 

S'il a été impressionné par la beauté des paysages, Izyaslav a aussi été surpris par les coutumes helvètes. "Lorsque vous arrivez devant un magasin après l'heure de fermeture dans un autre pays, on va chercher à vous aider. Mais en Suisse tout est très ponctuel. A minuit, les portes restent effectivement fermées."

En revanche, il a apprécié de trouver de l'eau potable gratuite un peu partout et certaines rencontres faites le long de son trajet. Ainsi, il se souvient avec bonheur de son passage dans une pizzeria bien connue du côté de Rolle, sur La Côte vaudoise. Après avoir écouté son histoire, le patron lui a tout simplement offert le repas.

 

 

Cependant, son moment préféré restera sans doute son arrivée à Genève et pour cause. Il y a retrouvé sa fiancée. Car, au-delà du défi sportif, l'homme avait un autre but.

 

 

Il voulait prouver son amour à celle qui partage sa vie. Si ce digne avatar de "Forrest Gump" n'en est pas à sa première course en solitaire à travers un pays - l'Irlande, la France et Cuba figurent notamment à son tableau de chasse - son périple suisse revêtait un caractère particulier.

En effet, sa fiancée, d'origine ukrainienne, a failli s'installer dans notre pays à une époque, mais elle est finalement partie vivre aux Etats-Unis où elle a rencontré Izyaslav. Pour sceller leur union, ce dernier l'a donc demandée en mariage à son arrivée dans la cité du bout du lac. Une proposition qu'elle a évidemment acceptée.


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Résumé de la semaine

Ne ratez plus rien de l'actu locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque samedi toutes les infos essentielles de la semaine !

Recevez chaque samedi les infos essentielles de la semaine !

À lire aussi...

PerformanceUn Britannique court de Vancouver à Buenos Aires en 17 moisUn Britannique court de Vancouver à Buenos Aires en 17 mois

Top