31.10.2018, 00:01

Traquer les abus aux assurances sociales, une affaire

Premium
chargement
Les partisans de la surveillance des assurés entendent autoriser, en dernier recours, des détectives à épier des personnes soupçonnées de percevoir indûment des prestations d’assurances sociales.
Par Philippe Boeglin et Boris Busslinger (Le Temps)

ASSURÉS Seule une petite minorité trompe l’assurance invalidité ou l’assurance accidents. Mais en les débusquant, les compagnies économisent.

Ne pas abuser des assurances sociales, lutter contre la triche, récompenser les assurés honnêtes: fort de ces principes, les partisans de la surveillance des assurés entendent autoriser, en dernier recours, des détectives à épier des personnes soupçonnées de percevoir indûment des prestations d’assurances sociales. Le peuple se prononcera le 25 ...

À lire aussi...

JusticeValais: une épouse étrangère peut revenir en Suisse auprès de son mariValais: une épouse étrangère peut revenir en Suisse auprès de son mari

live
En directCoronavirus: plus de 37'000 décès dans le mondeCoronavirus: plus de 37'000 décès dans le monde

DépartTransports: en pleine crise du coronavirus, le patron des CFF Andreas Meyer tire sa révérenceTransports: en pleine crise du coronavirus, le patron des CFF Andreas Meyer tire sa révérence

SANTÉ PUBLIQUESurprenante décision  en catiminiSurprenante décision  en catimini

AIDE D’URGENCE«Le cœur de Zurich  bat pour le pays»«Le cœur de Zurich  bat pour le pays»

Top