19.08.2019, 13:55

Transport absurde: Migros, Aldi et de l’air en spray se disputent un prix peu reluisant

chargement
Les trois candidats à la "Pierre du diable".

distinctions L’initiative des Alpes a sélectionné trois entreprises suisses épinglées pour des transports de marchandises irrespectueux de l’environnement. Au public de voter pour celle qui décrochera la «Pierre du diable». Trois autres sont en lice pour le prix positif du «Cristal de roche».

Dès ce lundi, le public peut voter en ligne ou par courrier postal pour désigner, parmi trois candidats sélectionnés par l’Initiative des Alpes, l’entreprise suisse qui décrochera le prix du transport absurde, la «Pierre du diable». En lice, Migros et son eau de Norvège, Aldi, pour un jambon qui traverse deux fois les Alpes, et Swiss Air Deluxe, qui conditionne de l’air des Alpes en spray afin de l’exporter en Asie. 

 

 

 

L’eau de Norvège «Voss» vendue par Migros

Migros vend depuis peu de l’eau de la marque « Voss » en provenance de Norvège. Coop a, elle, choisi de retirer le produit de ses rayons. Cette eau en bouteille de verre est transportée en camion et en bateau sur 1512 kilomètres. Elle a ainsi une empreinte carbone 7180 fois plus élevée que l’eau du robinet.

 

Le jambon cuit «Gusto Italiano» d’Aldi

Le distributeur Aldi propose la gamme de charcuterie «Gusto Italiano». Le jambon montre de manière exemplaire l’éclatement des sites de production. Des porcs abattus aux Pays-Bas, leur viande transportée en camions frigorifiques jusqu’en Italie pour y être transformée, puis emballée en Autriche et vendue en Suisse. Soit un parcours de 1 717 kilomètres et une empreinte neuf fois plus élevée que le jambon local.

 

L’air des Alpes en spray «Swiss Air Deluxe»

L’entreprise zurichoise qui produit «Swiss Air Deluxe» conditionne de l’air pur des Alpes pour le vendre aux touristes et l’exporter notamment en Thaïlande, dans les mégalopoles polluées. Une telle bouteille parcourt 19’800 kilomètres, produisant infiniment plus de CO2 que lorsqu’il est inhalé sur place.

 

En parallèle, trois projets innovants qui permettent de réduire le transport et à valoriser l’économie locale se disputeront le prix du «Cristal de roche». Il s’agit de l’Alliance des organisations de consommateurs, le Cercle des agriculteurs de Genève et de Basis 57.

 

 

Les Repair Cafés

Les Repair Cafés permettent de réparer des objets endommagés grâce à l’aide de spécialistes. Ces services – gratuits et proposés par l’alliance des associations de consommateurs –  permettent de lutter contre le gaspillage des ressources et la quantité croissante de déchets. Et en plus, cela permet aussi de faire de nouvelles connaissances autour d’un café ou d’une tranche de gâteau.

Photo DR

 


La malterie de Satigny

Le cercle des agriculteurs de Genève a permis la relocalisation de la production pour une bière vraiment régionale, à la malterie de Satigny. «Une bière genevoise portait l’appellation locale mais ne contenait pas de matières premières agricoles de la région, un non-sens pour un canton céréalier» explique John Schmalz, directeur du Cercle des agriculteurs genevois, qui a eu l’idée de redévelopper la première malterie en Suisse. Elle produit depuis 2015 et a fait des émules dans d’autres cantons. 

 Du malt genevois pour une bière vraiment régionale. Photo CAG

 


Basis 57

Basis 57 est une pisciculture située près du portail nord du tunnel de base du Gothard, dans le canton d’Uri. Elle produit du poisson frais de manière durable et son objectif est d’atteindre 1200 tonnes par année. Elle utilise l’eau chaude des montagnes, qui s’infiltre dans les tubes du tunnel comme ressource pour la pisciculture. Basis 57 est l’une des rares aquacultures suisses qui n’importe pas d’œufs de poisson, mais les produits elle-même.

 

Une production locale avec l’eau chaude de la montagne. Photo Basis 57

 

 

Vote et gagnants de 2018

Le public peut voter par courrier postal ou en ligne dès aujourd’hui et jusqu’au 15 septembre et décider à qui seront décernés la Pierre du diable et le Cristal de roche.

Les prix seront remis officiellement aux lauréats le 2 octobre prochain.

L’Initiative des Alpes s’engage depuis 30 ans pour un transport des marchandises plus respectueux de l’environnement. Et depuis 2002, elle sélectionne trois candidats pour la «Pierre du diable». En 2018, le grand «gagnant avait été CFF immobilier pour des façades zurichoises construites avec des pierres allemandes assemblées en Chine.

Le Cristal de roche avait, lui, été remis au projet «Wasser für Wasser», qui fait la promotion des carafes d’eau dans la restauration à la place de l’eau minérale.


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

À lire aussi...

EnvironnementTransports: l'ATE veut passer à une mobilité sans énergie fossile d'ici 2030Transports: l'ATE veut passer à une mobilité sans énergie fossile d'ici 2030

ClimatClimat: 80 pays prêts à réduire davantage leurs émissions de carboneClimat: 80 pays prêts à réduire davantage leurs émissions de carbone

Transport ferroviaireTransport ferroviaire: près de 13 milliards pour désengorger le rail d'ici 2035Transport ferroviaire: près de 13 milliards pour désengorger le rail d'ici 2035

Top