25.09.2018, 11:30

Suppression de 2000 postes: Unia exige que Novartis cesse sa stratégie de démantèlement

chargement
Le syndicat Unia exige que Novartis mette immédiatement un terme à sa stratégie de démantèlement de ses sites suisses.

Emploi Le syndicat Unia déplore la stratégie de démantèlement du géant pharmaceutique Novartis. Il dénonce des erreurs de management qui se répercutent sur les employés.

Le syndicat Unia exige que Novartis mette immédiatement un terme à sa stratégie de démantèlement de ses sites suisses. Au lieu de se préoccuper de rentabilité pour les actionnaires, le groupe devrait s'efforcer de garantir des emplois sûrs à ses collaborateurs.

Le groupe pharmaceutique bâlois veut une fois de plus optimiser son bénéfice sur le dos du personnel, écrit mardi la section d'Argovie et du Nord-Ouest de la Suisse d'Unia. Les employés payent pour les erreurs de management de la direction du groupe, souligne le syndicat.

Unia n'a pas été informé à l'avance des mesures annoncées mardi par le groupe bâlois, alors qu'une information préalable des partenaires sociaux est prévue dans la convention collective de travail. Le syndicat entend agir en conséquence contre cette violation de la convention.

ATS

Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

À lire aussi...

PharmaNovartis va supprimer plus de 2000 postes en Suisse d'ici 2022Novartis va supprimer plus de 2000 postes en Suisse d'ici 2022

PoursuitesLe Ministère public de la Confédération renonce à des poursuites pour corruption contre NovartisLe Ministère public de la Confédération renonce à des poursuites pour corruption contre Novartis

Top