08.01.2018, 17:30

Star Wars s'expose à la Maison d'Ailleurs d'Yverdon: nos impressions

Abonnés
chargement
L’exposition, sur trois étages, propose toutes sortes de représentations propres à l’univers sidéral de «Star Wars» cher à George Lucas.

 08.01.2018, 17:30 Star Wars s'expose à la Maison d'Ailleurs d'Yverdon: nos impressions

cutlure La Maison d’Ailleurs d’Yverdon, par le truchement de douze artistes internationaux, revisite la figure paternelle à travers «Star Wars», la mythique saga de George Lucas. Impressions.

Une immersion totale dans un univers connu... une immersion totale mais pour le moins déroutante... C’est ce que propose la nouvelle exposition de la Maison d’Ailleurs d’Yverdon, intitulée «Je suis ton père», et dédiée à l’univers grandiose et pittoresque de la mythique saga de George Lucas «Star Wars» à travers les œuvres décalées de nombre d’artistes internationaux des plus...

Une immersion totale dans un univers connu... une immersion totale mais pour le moins déroutante... C’est ce que propose la nouvelle exposition de la Maison d’Ailleurs d’Yverdon, intitulée «Je suis ton père», et dédiée à l’univers grandiose et pittoresque de la mythique saga de George Lucas «Star Wars» à travers les œuvres décalées de nombre d’artistes internationaux des plus emblématiques.

Tout semble connu, reconnu, déjà vu dans ces divers travaux et autres conceptions graphiques et pourtant, un certain malaise plane sur ces compositions qui mêlent à la fois certitudes et nouveautés. Si les bases de «Star Wars» sont bien présentes, leurs représentations laissent perplexe. Détournées de leur magie première, les adaptations des divers et variés personnages de l’intemporelle saga interpellent le visiteur, éveillant en lui un sentiment de surprise et d’admiration, mêlé de doute et de questionnement quant à la véracité de ses certitudes.

>>A lire aussi: Cinéma: le huitième épisode de Star Wars bat des records au box-office

 

Les masques sont une figure centrale de l’exposition de la Maison d’Ailleurs. © LE NOUVELLISTE

Approche philosophique

A la lueur des œuvres présentées et – le plus souvent – décalées, on en vient à remettre en question la logique, la cohérence d’un univers que l’on pensait acquis, un univers que l’on s’était approprié sans se poser de questions. Et c’est là que le trouble s’installe... Des montages photographiques de Travis Durden aux sculptures de Jody Harvey, en passant par les meubles de Superlife, les créations de The Sucklord, les photographies de Kyle Hagey ou encore celles d’Anthony Knapik-Bridenne et de Benoît Laprey – pour ne citer que ces artistes-là –, tout l’univers de «Star Wars» se retrouve chamboulé, remodelé, modifié, et même adapté afin d’y faire passer un message quasi subliminal dans lequel les masques, fabriqués à partir de matériaux de récupération, tiennent un rôle particulièrement important et interpellent le visiteur qui peut y chercher un symbole de la figure paternelle, élément clé de la saga.  

>>A lire aussi: Le dernier "Star Wars" dépasse le milliard de dollars de recettes

 

Les sculptures en papier de Jody Harvey. © Le Nouvelliste

 

Plus que tout cela, et malgré les adaptations, parfois iconoclastes, des créations des artistes présentées ici, l’univers riche et flamboyant issu de l’imagination fertile de George Lucas garde toute sa valeur et ne saurait souffrir de cette approche étonnante souvent, dérangeante parfois, mais ô combien réfléchie et habilement formatée. Comme l’aurait dit Maître Yoda, «cette exposition, la découvrir tu dois».

Yverdon, la Maison d’Ailleurs, du 9 décembre 2017 au 14 octobre 2018, du mardi au dimanche de 11 à 18 heures. Informations ici.

En vidéo ci-dessous: Pour The Sucklord, on peut être un Stormtrooper et aussi un DJ.

Pendant ce temps, ailleurs...

La galerie d’art Sakura, à Paris, y va aussi de son exposition décalée consacrée à la fameuse saga sous l’appellation «L’expo contre-attaque II». Pour ce faire, elle a convié quelque 50 artistes internationaux de renom qui présentent, à travers leurs œuvres, leur propre vision du mythe intergalactique. Durant un mois, et ce jusqu’au 14 janvier, sculptures, photographies et autres illustrations sont ainsi mises en scène. Contemporaines, intrigantes, surprenantes ou encore décalées, ces créations – dont la plupart sont inédites – ne laisseront pas les visiteurs et fans de «Star Wars» indifférents. 

Galerie Sakura, 21 rue du Bourg Tibourg, 75004 Paris. Entrée libre du mardi au samedi de 12h à 20h et le dimanche de 14h à 19h.


Vous avez lu gratuitement
une partie de l'article.

Pour lire la suite :

Profitez de notre offre numérique dès Fr 2.- le 1er mois
et bénéficiez d'un accès complet à tous nos contenus

Je profite de l'offre !

À lire aussi...

Star WarsCinéma: le huitième épisode de Star Wars bat des records au box-officeCinéma: le huitième épisode de Star Wars bat des records au box-office

CinémaLe dernier "Star Wars" dépasse le milliard de dollars de recettesLe dernier "Star Wars" dépasse le milliard de dollars de recettes

Top