03.07.2020, 00:01
Lecture: 5min

Santé: seuls 15% des effets indésirables des médicaments au valproate seraient notifiés

Premium
chargement
La pharma et Swissmedic sont pointés du doigt, mais ils ne sont pas seuls à être impliqués. Le corps médical fait, lui aussi, l’objet d’interrogations.

Scandale Les fabricants de médicaments au valproate sont dans la tourmente. Souvent utilisés pour les traitements pour l’épilepsie ou les troubles bipolaires, ces médicaments indiqueraient seulement une faible part des effets indésirables.

Un scandale et des drames. Depuis des années, les médicaments au valproate font souffrir des familles dans de nombreux pays, et la Suisse n’est pas épargnée. De graves troubles du développement ont été diagnostiqués chez des dizaines d’enfants, causés par la prise de ces antiépileptiques durant la grossesse. L’Office fédéral des assurances sociales a saisi la justice contre Sanofi, fabricant du médicament Dépakine, et des neurologues. Au Parlement, la commission de Santé publique du...

À lire aussi...

SANTÉSanté: la guérison du coronavirus prend parfois beaucoup de tempsSanté: la guérison du coronavirus prend parfois beaucoup de temps

SantéSanté: les médecins pourraient prescrire du cannabis sans autorisationSanté: les médecins pourraient prescrire du cannabis sans autorisation

LacuneSanté: les erreurs médicales ne sont toujours pas répertoriées systématiquement en SuisseSanté: les erreurs médicales ne sont toujours pas répertoriées systématiquement en Suisse

BoissonSanté: les Tessinois sont les plus gros consommateurs d'alcool en SuisseSanté: les Tessinois sont les plus gros consommateurs d'alcool en Suisse

Gouffre financierCoûts de la santé: le National s’attaque à la hausse des coûtsCoûts de la santé: le National s’attaque à la hausse des coûts

Top